Subscribe

Marée noire : les autorités américaines lancent un appel aux banques

Les autorités de régulation bancaire aux Etats-Unis ont lancé un appel aux établissements pour qu’ils soient attentifs à la situation de leur clients touchés par les conséquences de la marée noire sur les côtes du golfe du Mexique.

“Les institutions financières sont encouragées à travailler avec leurs clients et examiner des mesures pour aider les emprunteurs solvables touchés”, ont indiqué dans un communiqué commun les six régulateurs bancaires américains, dont la banque centrale (Fed).

Ils conseillent entre autres d’envisager une suspension des agios pour retard de paiement et des pénalités pour retraits anticipés sur des comptes d’épargne bloqués, de nouveaux prêts, éventuellement moins coûteux, ou encore des renégociations d’échéanciers en fonction du calendrier des indemnisations attendues de la compagnie pétrolière BP. “De telles mesures peuvent aider les clients à se remettre sur pied financièrement et être en meilleure posture pour honorer leurs obligations.

Dans les régions touchées, ces efforts peuvent également contribuer à la santé de l’économie locale et aux intérêts à long terme des institutions et de leurs clients”, ont expliqué les régulateurs bancaires. Le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon le 22 avril a provoqué le déversement de 2,3 à 4,5 millions de barils de pétrole dans le golfe du Mexique, selon une estimation de l’Agence internationale de l’énergie. Lors du naufrage de l’Exxon Valdez en Alaska en 1989, entre 58 et 112 fois moins de pétrole s’était déversé dans la mer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related