Subscribe

Marée noire: une alarme sur la plateforme avait été désactivée

Une alarme qui aurait dû avertir les employés de la plateforme naufragée de BP d’une accumulation de gaz dans le puits, à l’origine de l’explosion qui a provoqué la marée noire, avait été désactivée des mois avant la catastrophe, a assuré vendredi un ancien employé.

L’alarme était dotée de lumières et de sonneries visant à avertir d’un feu ou d’un niveau anormal de gaz toxiques ou explosifs, a expliqué Mike Williams, chef des techniciens électroniques sur la plateforme, au cours d’une audition devant les autorités américaines visant à déterminer les causes de l’explosion.

M. Williams, qui a survécu à l’explosion de la plateforme le 20 avril dans le golde du Mexique ayant fait onze morts, a assuré que les capteurs fonctionnaient mais n’étaient pas programmés pour déclencher une alarme en cas d’urgence.

“Désactivé signifie que le capteur est actif et fonctionne (…), qu’il va transmettre les informations à un ordinateur mais que cet ordinateur ne va pas déclencher d’alarme”, a-t-il précisé.

Des responsables de la plateforme exploitée par le groupe pétrolier britannique BP avaient demandé à ce que l’alarme soit désactivée car “ils ne voulaient pas que les gens soient réveillés à 3 heures du matin à cause d’une fausse alerte”, a affirmé M. Williams. Il a lui-même remarqué il y a un an que les alarmes ne fonctionnaient pas.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related