Subscribe

Mariage homosexuel: Hollande ne recevra pas les députés opposés au projet

Le président François Hollande a opposé “une fin de non-recevoir à la demande de rendez-vous” de l’Entente parlementaire pour la famille, opposée au projet de mariage homosexuel, ont fait savoir vendredi plusieurs députés de cette Entente.

“C’est une fin de non-recevoir, il y a là une forme de mépris à l’égard des 217 parlementaires de l’Entente. Les représentants de la Nation sont mis à l’écart”, a déclaré leur porte-parole, le député UMP Philippe Gosselin. L’Entente parlementaire avait manifesté mercredi devant l’Elysée, en compagnie d’élus locaux de l’opposition, pour demander à être reçue par le président Hollande et réclamer un référendum sur le sujet du mariage homosexuel.

Cette association de parlementaires avait déjà adressé des courriers sur ce sujet au chef de l’Etat. “La réponse du président est tout simplement aberrante et scandaleuse”, a estimé Jean-Frédéric Poisson. “Comment se fait-il que l’Entente parlementaire ne soit pas reçue, alors que les associations LGBT (défendant les droits des homosexuels, ndlr) qui représentent quelques milliers d’adhérents sont reçues immédiatement?”, demande-t-il dans un communiqué.

Pour un autre député de l’Entente, Hervé Mariton (UMP), “on est passé de la présidence normale au mépris tranquille! Cette fin de non-recevoir n’est pas convenable, c’est une question de politesse”. Dans sa lettre aux élus de l’Entente, François Hollande les assure qu’il “connaît” leurs “inquiétudes”. “Je vous avais proposé de rencontrer la garde des Sceaux (…) je regrette que vous n’ayez pas souhaité donner suite à cette démarche, ce qui aurait permis de lever un certain nombre de malentendus, tant sur la supposée disparition des termes de père et de mère de notre code civil que sur l’intérêt supérieur des enfants, qui est la première préoccupation du projet”, écrit le chef de l’Etat. “Ces questions seront au coeur du débat parlementaire. C’est dans ce cadre qu’il vous appartient de faire valoir vos arguments dans les jours et les semaines qui viennent”, ajoute le président.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related