Subscribe

Marie Darrieusecq : « Les États-Unis font partie de ma vie »

Du 26 au 28 février, New York University accueille la première édition du Festival of New French Writing, un cycle de rencontres littéraires entre auteurs français et américains, imaginé par Culturesfrance, mis sur pied par le journaliste français Olivier Barrot et l’universitaire américain Tom Bishop et coorganisé par les services culturels de l’ambassade de France. Olivier Rolin et E.L. Doctorow ont été choisis pour donner jeudi 26 février le coup d’envoi du festival, qui accueillera également Bernard-Henri Lévy, Frédéric Beigbeder ou encore Marie Darrieussecq, côté français. Côté américain, on retrouvera Adam Gopnik, Edmund White ou encore Philipp Gourevitch.

Retrouvez chaque jeudi sur france-amerique.com, un entretien exclusif avec l’un des invités. Cette semaine Marie Darrieusecq, l’auteur de Truismes.

À découvrir également, les portraits d’Adam Gopnik et de Bernard-Henry Lévy dans France-Amérique ce mois-ci. Pour s’abonner, cliquer ici.

« 48 heures, vols compris ». C’est le temps que durera le voyage aux États-Unis de Marie Darrieussecq. L’un des auteurs les plus importants de la littérature française contemporaine est une femme très occupée. Mère de deux enfants, écrivain prolifique et doué et psychanalyste, Marie Darrieussecq a accepté avec « plaisir » de venir s’entretenir avec l’essayiste  américain Adam Gopnik le 27 février prochain à New York. « Je le connais de nom et je ne sais pas encore de quoi nous allons nous entretenir », explique-t-elle, en ajoutant ne jamais avoir rien lu de lui.

Née à Bayonne en 1969, Marie Darrieussecq passe son bac littéraire en 1986, puis suit ses études en hypokhâgne et khâgne au Lycée Michel Montaigne de Bordeaux entre 1988 et 1990, année où elle intègre les prestigieux cours de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris.  Ses études sont brillantes, mais son véritable coup d’éclat sera son premier roman, Truismes, paru en 1996, dont le succès est immédiat. La plume Darrieussecq marque les esprits des lecteurs et convainc les critiques. Le livre est en finale pour le prix Goncourt.

L’auteur de TruismesPig Tales en anglais – Le Bébé et Tom est Mort pour ne citer que ces titres-là, avoue sobrement mais avec une petite pointe d’excitation dans la voix, avoir une affinité particulière avec les États-Unis. « Je parle couramment l’anglais et je suis déjà venue de nombreuses fois aux États-Unis. Plusieurs de mes bons amis y habitent, de Brooklyn à Seattle. Venir y passer une année pourrait être dans nos plans, c’est un pays qui m’est familier. Les États-Unis font partie de ma vie », raconte-t-elle avec une certaine tendresse, avant de conclure sur un ton malicieux : « j’en ai même fait le tour en stop lorsque j’avais 20 ans ».
Alors venir dans le cadre d’un tel événement est important, car finalement « il n’est pas facile pour un auteur français d’être lu et d’avoir une audience aux États-Unis ».

Mais dans le cas de Marie Darrieussecq, ce n’est pas tout à fait vrai. Grâce à l’idée d’Alain-Philippe Durand, professeur de littérature française à l’université de Rhode Island, l’écrivain basque connaît un véritable succès auprès des étudiants francophones et anglophones. Depuis 2000, l’enseignant anime sans relâche un site Internet consacré au travail et à l’œuvre de Marie Darrieussecq. « C’est une approche un peu universitaire, mais l’initiative est très bonne. Je les soutiens ».

Et puis, les États-Unis semblent inspirer la très française Marie Darrieussecq : « en ce moment j’écris un roman dont un personnage se rend aux États-Unis et au Canada. C’est la première fois ».

Infos Pratiques

Marie Darrieussecq sera en discussion avec Adam Gopnick le 27 février à 14 h au Tishman Auditorium de NYU, 66 West 12th Street – 1st Floor.

www.frenchwritingfestival.com

Romans traduits

Pig Tales: A Novel of Lust and Transformation, New Press, 1997 (Truismes, P.O.L., 1996)
My Phantom Husband, New Press, 1999 (Naissance des fantômes, P.O.L., 1998)
Undercurrents, New Press, 2001 (Le Mal de mer, P.O.L., 1999)
A Brief Stay with the Living, Faber, 2004 (Bref séjour chez les vivants, P.O.L., 2001)
White, Faber, 2005 (White, P.O.L., 2003)
Tristes d’Ovide, P.O.L., 2008

À Savoir

1969- Naissance à Bayonne
1996-Publication de Truismes, finaliste pour le Goncourt
2001-Naissance de son fils
2002- Le bébé
2004-Naissance de sa fille
2007-Tom est mort, finaliste pour le prix Femina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related