Subscribe

Marine Le Pen : “Mon discours correspond à la vision des indignés de Wall Street”

Convaincue que le mouvement Occupy Wall Street et les idées du Front National ont des points de convergences, Marine Le Pen a prévu de se rendre à Zuccotti Park demain, avant de s’adresser dans l’après-midi aux Français des Etats-Unis.

“J’ai toujours dit qu’il n’était pas normal qu’1% de la population concentre une grande partie des richesses.” Une heure avant de rencontrer des membres du club les femmes républicaines de New York, Marine Le Pen a confirmé qu’elle essayerait de se rendre le lendemain, vendredi 4 novembre, à Zuccotti Park pour rencontrer les indignés de Wall Street.

Lorsqu’un journaliste lui annonce que certains protestataires s’opposent à sa venue, la présidente du Front National s’en étonne : “Je croyais qu’ils n’avaient pas de leader ? Ils n’ont aucune raison d’avoir peur de moi. Nous partageons de nombreuses idées. Mon discours correspond à la vision des indignés de Wall Street.” Selon Marine Le Pen, un refus serait la preuve que le mouvement est politisé et proche de l’extrême gauche. “Mais à ce que je sais, il y a aussi des gens plus proches du Tea Party là-bas”.

“Des Français sont venus de très loin pour me voir demain”

Si rien n’est décidé pour le moment sur la rencontre avec les indignés de Wall Street, Marine Le Pen s’adressera bien demain aux Français des Etats-Unis à partir de 16 heures à l’United Nations Millenium Plaza Hôtel de New York. “Je sais qu’il y a des gens qui sont venus de très loin pour me voir”. Plus tôt dans la journée, Marine Le Pen se rendra à Battery Park, près de Ground Zero, pour visiter des “lieux symboliques” américains. Aucune précision n’a pour l’instant été divulguée.

“Le Times m’a choisie pour ma liberté de parole”

Marine Le Pen est aussi longuement revenue sur sa rencontre jeudi midi avec plusieurs ambassadeurs, dont celui d’Israël. “Ça montre que la page est tournée. En venant me voir, il a lancé un signal contre de nombreuses ambiguïtés. Le malentendu qui entourait le Front National avec les juifs de France est basé sur une caricature qui a nui à notre mouvement.” Marine Le Pen a par ailleurs confirmé que si elle était invitée officiellement en Israël, elle s’y rendrait.

Elle est enfin revenue sur sa rencontre avec Joe Walsh, membre du parti républicain et élu de l’Illinois à la chambre des représentants. “Il est ravi que je porte une certaine liberté de parole. Il m’a dit ‘Don’t change’ . C’est cette liberté de parole qui, selon elle, lui a valu en avril dernier de figurer dans le top 100 du Times des personnes les plus influentes du monde. “Je suscite le débat là où il y en avait pas avant. Le problème de l’euro, la laïcité, l’identité nationale n’aurait pas été abordé sans le front National.”

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related