Subscribe

Marisol Touraine lance la réforme de l’hôpital public, “en perte de repères”

La ministre de la Santé Marisol Touraine a lancé lundi le vaste chantier de la réforme de l’hôpital public, aujourd’hui “en perte de repères”, en se basant sur les conclusions d’un rapport commandé en septembre, qui préconise notamment une réforme du mode de financement des hôpitaux publics et une nouvelle gouvernance.

Une vaste concertation avait été confiée à la rentrée par le gouvernement à Edouard Couty, ancien directeur des hôpitaux, en vue de recréer un “pacte de confiance” avec l’hôpital public. “J’ai lancé ce pacte en partant du constat qu’un sentiment de démobilisation et de perte de repères préoccupe l’hôpital public”, a confié Marisol Touraine lundi à la presse. “Les hospitaliers se sentent sous pression constante et toujours plus forte entre contrainte économique d’une part, qualité et quantité des prises en charge d’autre part”, reconnaît aussi Edouard Couty dans son rapport.

Le rapport établit 46 propositions en vue de réformer l’hôpital. Il préconise avant tout de “rétablir le service public hospitalier” sur le territoire. “Je souhaite réintroduire le service public hospitalier dans la loi”, et définir précisément la spécificité de ses missions, a promis Marisol Touraine, qui a fait état de son côté de 13 engagements pour l’hôpital. Le rapport propose aussi que la tarification à l’activité (T2A) ne soit plus le mode essentiel de financement des hôpitaux, qui semble adapté aux activités de courts séjours, mais pas aux maladies au long court, une proposition retenue par la ministre. “Des mécanismes nouveaux doivent permettre une tarification au parcours”, a-t-elle relevé, citant le cas du parcours de soins d’un diabétique, “qui ne peut se financer par une succession d’actes”.

Elle a dit attendre en juin des propositions du comité de réforme de la tarification hospitalière, avec une première traduction dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). “Ce ne sera pas une refonte totale de la tarification, mais il faut qu’à ce moment là on ait changé de cap”, a-t-elle prévenu. En matière de gouvernance, le rapport recommande notamment d’accroître la place des usagers, une proposition reprise par la ministre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related