Subscribe

McDonald’s perd sa place de n°1 mondial au profit de Subway

Une chaîne de restauration rapide américaine en chasse une autre à la place de numéro un mondial en termes de nombre de restaurants: McDonald’s a été détrôné en 2010 par la chaîne Subway, spécialisée dans les sandwiches.

Subway avait au 1er janvier 33 749 restaurants dans le monde, a indiqué à l’AFP lundi un porte-parole de la chaîne, Les Winograd. Selon son rapport annuel publié en février, “McDo” en avait à la même date 32 737. “Nous les avons dépassés à un certain moment en 2010. Il y a un an, nous étions légèrement derrière”, a indiqué le porte-parole de Subway.

McDonald’s, groupe né en 1955 dans la banlieue de Chicago, paraissait hors d’atteinte depuis sa croissance exponentielle des années 1960. En 1965, au moment où le groupe faisait une entrée retentissante à la Bourse de New York, Subway était créé à Bridgeport dans le Connecticut (nord-est des Etats-Unis) par un jeune homme de 17 ans qui cherchait à financer ses études de médecine. Fred DeLuca est aujourd’hui le 221e Américain le plus riche, selon le magazine Forbes, avec une fortune estimée à 1,8 milliard de dollars.

La chaîne a fondé son succès sur ses sandwiches de “15 cm” et “30 cm” (le “six pouces” et le “un pied” en anglais), que le client compose en choisissant un pain, des crudités, et éventuellement une viande et divers assaisonnements et sauces. En comparaison, deux autres enseignes emblématiques aux Etats-Unis, le numéro un du café Starbucks et le numéro deux du hamburger Burger King ont respectivement quelque 17.000 et 12.000 restaurants.

En termes de chiffre d’affaires, McDonald’s a encore une avance considérable: les 15,2 milliards de dollars de Subway en 2010 font pâle figure par rapport à ses 24,1 milliards. Un point de vente McDonald’s rapporte donc près de 60% de plus qu’un point de vente Subway. McDo est en outre présent dans 117 pays, contre seulement 95 pour Subway. Le bénéfice net de 4,9 milliards de dollars de McDo ne peut toutefois pas être comparé avec celui de Subway, qui n’est pas rendu public.

La maison mère de Subway, Doctor’s Associates, n’est en effet pas cotée en Bourse et n’a pas l’intention de l’être. “C’est notre choix, et la raison en est que cela nous permet de nous concentrer sur le produit, la qualité, les restaurants, et non pas sur les choses qui vont avec une société cotée, comme les communiqués financiers”, a indiqué M. Winograd.

Interrogé pour savoir s’il comptait regagner sa place de numéro un, McDonald’s a laissé entendre que non. “Nous restons concentrés sur l’idée d’écouter et de servir nos clients, et ce qui compte pour nous est de devenir meilleurs, et non plus gros”, a indiqué une porte-parole, Heidi Barker.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related