Subscribe

MLS : Beckham élimine Henry

En demi-finale retour de Major League Soccer, l’équipe des Los Angeles Galaxy menée par un David Beckam des grands soirs s’est qualifiée au dépend des New York Red Bulls de Thierry Henry (2-1). Dans le duel des superstars de la Ligue Américaine, l’international Anglais aura pris l’avantage sur le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France.

La surprise n’aura été que de courte durée. Rapidement mis en confiance après une ouverture du score dès la quatrième minute de jeu par l’Anglais Luke Rodgers, les New York Red Bulls ont pensé créer l’exploit…en vain. Emmenée par un Thierry Henry replacé en meneur de jeu, la formation New-Yorkaise aura dominé la première demi-heure avant de plier sous le coup de tête de Mike Magee peu avant la mi-temps après un corner brillamment frappé par David Beckham.

« On est très bien entré dans le match, mais l’égalisation nous a mis un coup derrière la tête » soulignera Thierry Henry à la fin de la rencontre. Revenue après la pause avec des intentions clairement offensives, l’équipe de l’avant-centre Français est passé près du break à la 60ème minute, après un duel manqué par Rodgers face au gardien de but du Galaxy. Comble de malchance, cette occasion allait sonner la révolte de l’équipe de Los Angeles.

Poussé par David Beckham, l’équipe au maillot blanc et bleu élèvera son niveau de jeu et parviendra à prendre l’avantage sur un penalty transformé à la 74ème minute par l’international Américain Landon Donovan. Le coup de massue était fatal aux New-Yorkais, qui devaient à ce moment là de la rencontre marquer deux buts pour se qualifier au tour suivant. « On a été battu par la meilleure équipe de la Ligue, mais je reste fier de la prestation de mon équipe qui a su se mettre au niveau de Los Angeles » précisera à l’issue du match Hans Backe, l’entraîneur des Red Bulls.

Beckham prend l’avantage sur Henry

Dans le duel des superstars de la MLS, David Beckham, aura pris le dessus sur le Français Thierry Henry. Après un début de match difficile, l’ancien joueur du Real Madrid aura brillé par son pressing  défensif et sa science du jeu. « J’ai pris du temps à entrer dans mon match, mais je pense que ma prestation a été plutôt utile » jugera le « Spice Boy » à la sortie des vestiaires. Pisté par le Paris-Saint Germain depuis plusieurs semaines, les observateurs ont pu constater que l’Anglais est toujours un joueur de grande qualité.

Malgré la défaite, Thierry Henry aura livré une prestation solide dans un rôle inhabituel de meneur de jeu. Passeur décisif sur le but de son équipe, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France aura pesé sur la rencontre par son placement et son leadership en l’absence de l’autre référence de l’équipe, le Mexicain Rafael Marquez. « Nous sommes déçus de l’élimination, mais ce genre de défaite nous servira pour la saison prochaine. Il faudra lutter pour le titre en 2012 »  constatera Thierry Henry. Pour lui et ses coéquipiers, la saison 2011 s’arrête donc en Californie.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related