Subscribe

Mort de Jackson : son médecin assure avoir “dit la vérité” aux enquêteurs

Conrad Murray, le dernier médecin de Michael Jackson, au centre de l’enquête sur la mort de la pop star, affirme avoir “dit la vérité” aux enquêteurs, dans un message vidéo diffusé mardi.

Dans sa première intervention depuis la mort du “roi de la pop”, le 25 juin, Conrad Murray déclare, face à la caméra : “J’ai fait tout ce que j’ai pu, j’ai dit la vérité, et je suis convaincu que la vérité prévaudra”. Dans son message, visible sur le site dédié aux célébrités TMZ.com, Conrad Murray remercie ses patients pour leurs lettres et leurs messages de soutien et affirme qu'”à cause de de tout ce qui se passe, (il a) peur de répondre au téléphone ou d’utiliser (sa) messagerie électronique”. Conrad Murray est en première ligne dans l’enquête après que la police eut retrouvé au domicile du chanteur des bouteilles de Propofol, un anesthésique très puissant réservé au milieu hospitalier que la pop star semblait utiliser comme somnifère.

Selon le Los Angeles Times, Murray aurait été qualifié de suspect par la police de Los Angeles (LAPD), dans des documents judiciaires. Selon la même source, le jour de la mort de Jackson, Murray lui aurait administré du Propofol et l’aurait laissé seul pendant la perfusion, avant de le retrouver sans vie dans sa chambre, Son domicile et son cabinet de Las Vegas, son cabinet de Houston (Texas, sud) et une pharmacie de Las Vegas dans laquelle il se fournissait en médicaments, ont été perquisitionnés ces dernières semaines par le LAPD et l’Agence américaine de lutte contre les stupéfiants (DEA). Michael Jackson est mort le 25 juin à 50 ans des suites d’une crise cardiaque, à Los Angeles. Selon le Los Angeles Times, citant des sources proches de l’enquête, l’enquête sur les conditions de la mort de Michael Jackson devrait prendre encore “des semaines”.

Related