Subscribe

Natalie Dessay se livre à New York

La cantatrice française, révélée en 1992 dans le rôle d’Olympia des Contes d’Hoffmann, joue actuellement une bouleversante Lucia di Lammermoor au Metropolitan de New York. Elle expliquera son art mercredi au FIAF de New York.

« On dit parfois : en plus, elle joue ! Mais c’est la moitié du travail », s’insurge la soprano coloratura. Natalie Dessay ne se contente pas d’une voix ronde aux aigus bouleversants, elle incarne ses personnages à la perfection. Aussi, sa Lucia, dans Lucia di Lammermoor de Donizetti, devient littéralement folle à chaque représentation au Metropolitan de New York.

L’opéra selon Natalie Dessay, c’est “emmener les gens dans un voyage, les faire croire à une histoire, même si tout est faux, du simple fait que l’on chante”. Depuis 20 ans, la cantatrice enchante le spectateur dans tous ses rôles, des bords du Nil avec sa Cléôpatre (Haendel), au monde terrifiant de la Reine de la nuit (Mozart).

Natalie Dessay ne fait pas sa diva et évoquera au FIAF son enfance, sa carrière, la découverte de l’opéra mais aussi l’état de l’art lyrique en France et aux Etats-Unis. La conférence, organisée avec le soutien du festival d’Aix-en-Provence, sera modérée par le metteur en scène d’opéras Cori Elli Ellison.

Informations pratiques :

« Conversation avec Natalie Dessay », jeudi 17 mars à 19h au Skyroom du FIAF de New-York.

20 dollars pour les membres du FIAF, 30 dollars pour les non-membres.

www.fiaf.org

« Lucia di Lammermoor » : mercredi 16 mars à 20h et samedi 19 mars à 13h

www.metoperafamily.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Natalie Dessay, les doutes d’une divaNatalie Dessay, les doutes d’une diva La soprano aux aigus bouleversants incarne le visage de l’opéra français depuis 20 ans. Après avoir brillé cet hiver à New York dans Lucia di Lammermor, elle revient chanter au Carnegie […] Posted in Music
  • Walls and Bridges: nouveaux visages de l’ennemiWalls and Bridges: nouveaux visages de l’ennemi Le festival « Walls and Bridges » a proposé, au cours d’une table ronde à la New York Public Library, samedi 29 janvier, une réflexion à quatre voix entre chercheurs français et américains […] Posted in Culture