Subscribe

Nathalie Doucet, la bonne fée de la mode à San Francisco

Depuis octobre dernier, Nathalie Doucet a lancé InvestFashion.com. Un nouvel outil dans la trousse de la présidente et fondatrice de l’Arts of fashion foundation à San Francisco pour promouvoir les talents de demain.

Présidente de l’Arts of Fashion Foundation à San Fransisco, Nathalie Doucet n’en est pas à son premier coup d’essai pour aider les jeunes créateurs à percer dans le monde impitoyable de la mode. C’est en se souvenant de ses débuts comme designer en France, avec sa propre marque de prêt-à-porter enfant, Chatmotomatic, qu’elle a eu l’idée de créer InvestFashion.com en octobre dernier. « Quand j’étais à Paris à l’époque, je n’avais pas les contacts pour m’exporter et avoir des relais à l’international pour me faire découvrir aux acheteurs étrangers », explique-t-elle.

Il y a beaucoup de gens créatifs mais aujourd’hui, il reste très difficile de réaliser, produire et distribuer une collection. » L’idée, c’est ainsi de financer la ligne de vêtements d’un jeune designer, à l’image des producteurs du label de musique My major company, via Internet. Au total six jeunes créateurs, installés en France, aux Etats-Unis ou en Asie, ont été sélectionnés par Investfashion.com. « Ce sont des gens que je suis depuis près de dix ans. Nous avons essayé de choisir des profils différents afin qu’ils ne se concurrencent pas. »

3000 parts peuvent donc être achetées par collection au prix de 25 dollars. L’investisseur peut-être n’importe qui, un ami, un suiveur de la mode ou un véritable capitaliste», souligne Nathalie Doucet. « Cette plateforme novatrice permet à de jeunes créateurs de trouver des fonds pour développer leur collection afin d’apporter un service à la nouvelle génération ». Car la promotion des jeunes graines de designers reste sa vocation principale. Après avoir enseigné la mode au Savannah College of Art and Design, puis à l’Université de Cincinnati, elle décide en 2001 de fonder l’Arts of Fashion Foundation (AOF) à San Francisco.

L’Arts of Fashion Foundation fête ses dix ans

« J’étais la correspondante US du concours international des jeunes créateurs de mode qui se déroulait à Paris. J’ai contacté toutes les écoles aux Etats-Unis qui avaient un département de la mode pour construire un vrai réseau de 50 établissements», précise Nathalie. En 2006, lorsque Air France, principal sponsor, décide d’arrêter de financer la compétition, l’ancienne étudiante de l’Institut français de la mode à Paris, décide de relancer l’aventure depuis la Californie, en dépoussiérant un peu l’idée de la haute-couture. « Il fallait se tourner vers la modernité en misant sur l’innovation», déclare-t-elle.

La créativité deviendra donc son cheval de bataille, et le concours une des activités principales qui permettra de faire régner AOF dans le monde. Un moyen aussi pour les jeunes graines de designers de se créer un vrai réseau d’affaires. « Souvent lorsqu’on vient de la création, on n’a pas le côté business ou commercial. C’est le service que je veux apporter aux jeunes », insiste Nathalie Doucet. L’autre avantage d’AOF, organisation à but non-lucratif, c’est de se positionner comme un véritable soutien en matière d’éducation aux arts créatifs. Ainsi, les vainqueurs du concours ne gagnent pas d’argent, mais une bourse d’études ou un stage chez des grands créateurs.

Cette année, la fondation fêtera ses dix ans et la finale du concours 2011, – dont le thème cette année est « Tension » – promet ainsi d’être à la hauteur de l’événement. « Je veux créer à San Francisco un vrai rendez-vous de la mode, qui ne soit ni le red carpet de Los Angeles, ni le sentier commercial de New York. » Rendez-vous le 1er novembre prochain sur les podiums du fashion show.

Pour en savoir plus :

La date limite pour déposer un projet pour la compétition 2011 Arts of Fashion est le 14 avril prochain :

http://www.arts-of-fashion.org

http://www.investfashion.com

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Jeanne Damas’ Love Letter to Parisian WomenJeanne Damas’ Love Letter to Parisian Women The book of photographs À Paris, which was released in France last year, is now available in the United States under the title In Paris: 20 Women of Life in the City of Lights. According […] Posted in Culture, Books
  • Heimstone : Paris rock’n’rollHeimstone : Paris rock’n’roll Créée par Alix Petit et Delphine Delafon, la griffe Heimstone est vendue aux États-Unis et en France. Phénomène de mode à suivre. Une petite robe féminine en tissu léger et, par-dessus, […] Posted in Culture