Subscribe

Nathalie Kosciusko-Morizet rencontre le maire de Washington

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire UMP pour les élections municipales à Paris en 2014, a rencontré mardi le maire de Washington, Vincent Gray, “un personnage, passionné par sa politique d’éducation”, avant une série d’autres rendez-vous internationaux.

Le maire démocrate de la capitale fédérale des Etats-Unis a mis en place “une politique d’éducation très particulière avec une gestion très active du corps professoral”, a souligné NKM à l’issue de cette rencontre.

Elle a également cité sa politique de l’emploi “One City, One Hire” (“Une ville, une embauche”) qui consiste à favoriser l’embauche d’habitants de Washington par les entreprises de la ville, où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale. Elle a encore souligné “un important programme de développement des toits-terrasses en verdure”. “Je ne suis pas dans l’idée de copier ou de transposer car toute situation est particulière, tous les systèmes sont très différents, mais cela peut-être une source d’inspiration”, a-t-elle expliqué.

L’ancienne ministre de l’Ecologie a l’intention de multiplier ces rencontres avec des maires de grande métropoles “à un rythme d’environ une ville par mois” avec, en particulier, un projet de rencontre avec le maire de Londres Boris Johnson. “La configuration à Washington est intéressante d’un point de vue politique car le maire a été élu après avoir remporté une primaire dans son propre camp contre le maire sortant”, a-t-elle souligné.

Interrogée sur ses ambitions pour l’élection présidentielle de 2017, Mme Kosciusko-Morizet a une nouvelle fois refusé de se prononcer sur le sujet, affirmant être “lasse d’être destinataire de questions qui ne sont pas d’actualité”. “J’ai un seul combat, c’est Paris. Je mets toutes mes forces dans cette bataille, c’est ma seule bataille”, a déclaré l’ancienne ministre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related