Subscribe

NBA: Beaubois titulaire pour la première fois, Parker brille

Le Français Rodrigue Beaubois a pour la première fois débuté un match en NBA lors de la défaite des Dallas Mavericks face aux Hornets de La Nouvelle-Orléans (114-107 a.p.) mercredi. Quant à Tony Parker, il a joué un rôle majeur dans la victoire des San Antonio Spurs sur les Sacramento Kings (113-94) samedi en NBA, avec 24 points, 7 passes décisives, 3 rebonds et 2 interceptions, faisant preuve d’une belle adresse (10 sur 16 aux tirs).

 

Beaubois figurait dans le cinq de départ des Mavericks à la place de Quinton Ross, blessé au dos lors de la victoire de Dallas face à Utah mardi (96-85).

Le jeune meneur (21 ans) a très bien débuté, puisqu’il a marqué les neuf premiers points de son équipe. Il a finalement joué 13 minutes pour 9 points et 2 pertes de balle.

Beaubois avait été sélectionné au mois de juin en 25e position du premier tour de la draft par Oklahoma City, qui l’avait immédiatement transféré à Dallas dans le cadre d’un échange.

 

 

Quant à Tony Parker, il a joué un rôle majeur dans la victoire des San Antonio Spurs sur les Sacramento Kings (113-94) samedi en NBA, avec 24 points, 7 passes décisives, 3 rebonds et 2 interceptions, faisant preuve d’une belle adresse (10 sur 16 aux tirs).

Les Spurs menant déjà de 20 points à l’entame du quatrième quart temps, le meneur de jeu français n’a eu à passer que 26 minutes sur le parquet, tout comme la nouvelle recrue Richard Jefferson, auteur de 21 points. Tim Duncan est resté plus discret (7 points), malgré ses 10 rebonds.

Sacramento, pire équipe de la NBA la saison passée, n’a encore pas gagné en trois rencontres cette saison.

Un jour après leur première victoire de la saison, les Cleveland Cavaliers de LeBron James ont enchaîné par un net succès (90-79) sur les Charlotte Bobcats, leur premier à domicile cette sa

ison, pour afficher un bilan équilibré (2v-2d). Le N.23 des +Cavs+ n’a pas eu besoin de forcer (14 points, 7 rebonds), jouant plutôt le registre collectif (9 passes décisives), ce dont a profité le meneur de jeu Mo Williams (23 points mais seulement 3 passes décisives), auteur de 12 points dans le dernier quart temps, tous de la ligne des trois points.

Shaquille O’Neal a lui aussi vécu une nuit tranquille avec 8 points, 5 rebonds alors que sa doublure Zydrunas Ilgauskas s’est régalé en défense avec 5 contres. Les Bobcats du Français Boris Diaw se sont montrés très limités offensivement – leur meilleur marqueur (Radmanovic) finissant avec 12 unités au compteur -, notamment lors d’un troisième quart temps famélique (13 points).

Diaw a de son côté comptabilisé plus de passes décisives (9) que de points (7), statistique rare pour un joueur intérieur, finissant même meilleur passeur du match avec LeBron James.

Malgré ses 42 points, Al Harrington n’a pu empêcher la victoire de Philadelphie chez les New York Knicks (141-127 après prolongation). Le meilleur total de points en carrière de l’Italien Danilo Gallinari (30) n’y a rien fait non plus.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related