Subscribe

NBA: Rodrigue Beaubois brille avec les Dallas Mavericks contre les New York Knicks

Le Français Rodrigue Beaubois a bien profité de l’absence de Jason Kidd lors de la plus large victoire de l’histoire des Dallas Mavericks, dimanche en NBA face aux New York Knicks (128-78), avec un temps de jeu conséquent qui lui a permis de se mettre en évidence.

Le jeune arrière Guadeloupéen, 21 ans, drafté en juin en provenance de Cholet, a passé 24 minutes sur le parquet pour marquer 13 points, prendre 6 rebonds, faire 5 passes décisives et effectuer 3 interceptions. Dans les trois dernières catégories, il s’agit de ses meilleures performances en NBA.

Beaubois, doublure du meneur José Barea en l’absence de Kidd, a aussi fait montre d’une belle adresse, shootant à 5 sur 8, dont 3 sur 6 à trois points.

Pour sa première saison en NBA, l’arrière tricolore enregistre près de 5 points, 1 rebond et 1 passe en moyenne (sur 23 matches disputés).

Dallas a pu crucifier New York grâce à ses 58% de réussite aux tirs et 12 panier à trois points (sur 22 tentés). En face, New York a arrosé le panier sans succès (4 sur 25 à trois points) et s’est vite découragé.

Jamais en 30 ans d’existence les Mavericks n’avaient gagné un match par 50 points d’écart. Erick Dampier, un autre titulaire habituel, était pourtant lui aussi forfait pour Dallas et Dirk Nowitzki s’est contenté de 20 points.

Le précédent record datait d’il y a 25 ans, le 15 janvier 1985, quand la franchise du Texas avait battu Golden State de 45 points (149-104).

Il s’agit de la plus sévère défaite des Knicks à domicile et la deuxième plus sévère de leur histoire après celle encaissée le jour de Noël 1960 à Syracuse (162-100). New York n’a plus gagné face à Dallas depuis janvier 2006.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related