Subscribe

New York fait son cinéma !

Le prestigieux New York Film Festival (NYFF) revient du 24 septembre au 10 octobre 2010 au Alice Tully Hall avec 28 long-métrages et 12 court-métrages américains et étrangers en compétitionCarlos d’Olivier Assayas et Des hommes et des Dieux de Xavier Beauvois sont à l’affiche de cette 48e édition.

Fidèle à sa mission, le New York Film Festival offrira au public newyorkais un échantillon représentatif du cinéma international avec la projection de 28 films sélectionnés par un jury pointu. Comme chaque année, l’accent sera mis sur le cinéma d’auteur et les œuvres novatrices, voire provocatrices.

Carlos, Olivier Assayas

Quelques francophones se sont glissés dans la grille de programmation, comme Olivier Assayas qui s’attaque à l’un des grands mythes contemporains des années 70 avec son film Carlos. Ce premier volet de la saga en 3 parties retracera la vie du terroriste et l’ascension vers la gloire médiatique de 1974 à 1975. Le second volet, à venir, montrera l’apogée à partir de la prise d’otage menée à Vienne à l’encontre des ministres du pétrole de l’OPEP, et, le troisième, le déclin et l’incarcération de Carlos en France en 1994.

Quand ? Le samedi 2 octobre à 11h

Des hommes et des dieux, Xavier Beauvois

Prix du jury au dernier Festival de Cannes, Des hommes et des dieux retrace le parcours des moines de Tibéhirine durant les mois qui ont précédé leur assassinat en 1996, alors qu’ils sont devenus la cible des extrémistes du GIA. Ils ont disparu dans des circonstances qui restent aujourd’hui encore à élucider. Le cheminement spirituel, le don de soi et les valeurs humaines sont le véritable sujet de ce cinquième long-métrage de Xavier Beauvois, déjà réalisateur des superbes N’oublie pas que tu vas mourir ou Le Petit Lieutenant. En France, le film fait un tabac et a déjà cumulé 1 million d’entrées en 15 jours seulement. A voir !

Quand ? Le samedi 25 à 18h et le lundi 27 septembre à 19h

Vénus noire (Black Venus) d’Abdellatif Kechiche

On retrouve avec plaisir le franco-tunisien Abdellatif Kechiche, réalisateur primé de L’Esquive et de La Graine et le mulet, qui ont  obtenu 4 César chacun. Le réalisateur viendra présenter son dernier film, Vénus noire, l’histoire de Saartjie Baartman, une femme née dans l’actuelle Afrique du Sud. Ramenée en Europe au début du XIXe siècle, elle est rebaptisée « Vénus Hottentote » et est alors présentée comme un monstre de foire en raison de ses mensurations exceptionnelles. Un script intriguant qui rappelle l’Elephant Man de David Lynch.

Quand ? Le jeudi 7 octobre à 18h et le samedi 9 octobre à 20h30

Film Socialisme, Jean-Luc Godard

Les films de  Jean-Luc Godard sont toujours très attendus. La projection de Film Socialisme, à Cannes en 2010 était même l’un des « événements » sur  la Croisette cette année. Jean-Luc Godard, à l’approche de ses 80 ans, occupe donc encore une fois le devant avec ce film mêlant réflexion sur l’Europe, sociopolitique et poésie. Film Socialisme pourrait, d’après les rumeurs, être le dernier du cinéaste . Avec Agatha Couture, Catherine Tanvier, Christian Sinniger, Eve Haldara et Patti Smith en invité surprise.

Quand ? Le vendredi 29 septembre et le vendredi 8 Octobre

En dehors de ces trois poids-lourds francophones du festival, une douzaine de réalisateurs feront leurs débuts au NYFF. On trouvera donc des documentaires, dont le Boxing Gym de Frederick Wiseman et Une lettre à Elia par Martin Scorsese et Kent Jones ou l’aventure inédite de science-fiction de Joe Dante en stéréo-vision, La 3D Hole.

Mais la presse et la foule sont surtout attendues en masse autour de 3 films, deux productions américaines et une britannique, qui ont largement fait parler d’eux avant même leur sortie: 

The Social Network, David Fincher

Adapté du roman, The Accidental Billionaires (La Revanche d’un solitaire) de Ben Mezrich, The Social Network revient sur le phénomène Facebook, depuis sa création en 2004 sur le campus de Harvard par Mark Zuckerberg (Jesse Eisenberg), jusqu’à son explosion qui l’amena à dépasser les 200 millions de membres ou comment un génie de l’informatique mal dans sa peau est devenu le plus jeune milliardaire de l’histoire ! Réalisé par le cinéaste controversé d’Hollywood, The Social Network est sans conteste l’un des films les plus attendus de la rentrée… et du festival !

Quand ? Le vendredi 24 septembre à 18h et 21h (gala screening)

The Tempest, Julie Taymor

Amour, vengeance et trahison. The Tempest (La Tempête) n’est autre que l’adaptation de la pièce éponyme de Shakespeare, l’auteur de théâtre le plus adapté au cinéma. Julie Taymor, la réalisatrice de Across the Universe, Frida et Titus et metteur en scène du Roi Lion au théâtre a choisi de concentrer l’intrigue sur la vengeance de Prospera (le magicien Prospero dans la version originale), campée par l’actrice Hellen Mirren en duchesse de Milan exilée de force sur une île avec sa fille, Miranda. L’utilisation des effets spéciaux devrait permettre d’exploiter pleinement la dimension fantastique du conte, au risque, peut-être, de le dénaturer…

Quand ? Le samedi 2 octobre, à 19h et 22h (gala screening)

Hereafter, Clint Eastwood

Avec Hereafter, Clint Eastwood repasse derrière la caméra pour ce film sur la mort et l’au-delà. Matt Damon et Cécile de France sont au générique. Le film raconte des histoires parallèles où trois personnes examineront les possibilités d’entrer en contact avec les morts. Un thriller fantastique attendu de pied ferme par les inconditionnels de Clint Eastwood.

Quand ?Le 10 octobre, jour de la clôture du festival, à 19h (gala screening) et 22h

Infos pratiques:

New York film festival (NYFF), du 24 septembre au 10 octobre 2010 au Tully Hall. Tickets en vente à partir du 12 septembre sur le site Internet, entre 20 et 40$.

Alice Tully Hall

Broadway et 65th Street.

Site internet du festival : www.filmlinc.com/nyff/nyff.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related