Subscribe

Nicolas Sarkozy présente sa vision pour la France devant le Congrès à Versailles

Nicolas Sarkozy présente lundi ses « choix stratégiques forts » à mi-mandat, devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles, une première depuis 1848 brocardée avec vigueur par l’opposition qui y voit « un déni de démocratie ».

Accueilli par le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer qui préside le Congrès, le chef de l’État prendra la parole à 15 heures (9 heures à New York) pour un discours d’environ une heure.

Cette innovation pour la Vème République, rendue possible par la révision constitutionnelle adoptée, à deux voix près, l’été dernier, fait rugir la gauche qui compare cette intervention présidentielle à « une adresse du souverain », ou à une illustration, selon les mots de François Hollande (PS), du « présidentialisme » du régime.

L’UMP défend au contraire, à l’instar du patron de ses députés, Jean-François Copé, « un moment si important de notre histoire politique », « l’occasion de prendre et de tracer d’importantes décisions pour notre pays ».

L’opposition est surtout heurtée par le fait que les parlementaires ne pourront prendre la parole qu’une fois le chef de l’État parti. Communistes et Verts ont donc décidé de boycotter le Congrès, tandis que les socialistes écouteront le président Sarkozy, mais ne prendront pas la parole ensuite.

Pour marquer leur réprobation, les socialistes doivent se retrouver à la mi-journée « devant la Salle du Jeu de Paume, là où les députés du Tiers-État ont refusé, en 1789, de se soumettre au roi de France ». Il s’agit, ont-ils expliqué, de « marquer notre critique de l’évolution des pratiques démocratiques dans notre pays et proposer aux Français des états généraux pour une République moderne ».

Intervenant après le succès aux Européennes des listes de l’UMP, le discours de Nicolas Sarkozy est présenté, par ses proches, comme l’occasion pour lui de présenter ses « choix stratégiques forts » pour faire face à la crise économique et préparer l’après.

Dimanche, le ministre du Budget, Eric Woerth, a dépeint une situation noire, avec un déficit entre 7 et 7,5 % en 2009, probablement la même chose en 2010, un déficit de la sécu de 30 milliards et une toute petite croissance en 2010 de +0,5 %.

M. Sarkozy devrait donc expliquer comment il entend procéder financièrement quand les prémices d’une reprise apparaîtront, avec comme contrainte de ne pas augmenter les impôts comme il s’y est engagé à maintes reprises.

Outre la crise économique, le chef de l’État devrait évoquer, selon plusieurs sources à l’UMP, la réforme des collectivités territoriales. Une réforme à laquelle il tient, d’autant plus qu’il la voit comme une source d’efficacité et d’économies substantielles, non négligeables en temps d’explosion des déficits et de la dette.

L’emploi des seniors et l’âge de la retraite, qui pourrait être repoussé, devraient figurer parmi les sujets abordés, de même que le problème de la dépendance (cinquième risque).

Le président devrait aussi, comme il l’a annoncé vendredi, s’exprimer sur le port du voile intégral, burqa ou niqab, qui suscite un vif débat. Des députés de tous bords ont plaidé la semaine dernière pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur ce sujet.

Avant que n’intervienne Nicolas Sarkozy, les parlementaires ont adopté dans la matinée une modification du règlement du Congrès afin de permettre sa venue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • François Hollande peine à convaincreFrançois Hollande peine à convaincre Six Français sur dix ayant vu ou entendu parler de la conférence de presse de François Hollande ne l'ont pas trouvé "convaincant", selon un sondage d'I-Télé et du Parisien publié […] Posted in Opinion
  • Les candidats aux législatives vous répondentLes candidats aux législatives vous répondent Chaque semaine, France-Amérique sélectionne la question d'un internaute et publie les réponses des candidats aux législatives 2012 en Amérique du Nord. Cette semaine, la mesure phare du […] Posted in Opinion