Subscribe

Niki de Saint Phalle, regard de la côte Ouest

Du 26 janvier au 23 mars 2012, le Pacific Design Center de Los Angeles rend hommage à l’artiste franco-américaine Niki de Saint Phalle, en lui consacrant une série d’expositions.

L’hommage se concentre sur la relation qu’avait Niki avec les Nouveaux réalistes, mouvement avant gardiste des années 60, héritier du Pop Art américain. Une petite partie de ses œuvres est exposée et des reproductions des fameux « tirs à la carabine », méthode de peinture originale utilisée par l’artiste, ont été mis en scène.

Celle qui fut mannequin, réalisatrice, sculptrice et peintre a disparu en 2002 à l’âge de 71 ans. On lui doit les célèbres Nanas, immenses sculptures colorées aux formes voluptueuses, la fontaine Stravinski du Centre Georges Pompidou et le Jardin des Tarots en Toscane. Née en France, Niki de Saint Phalle a longtemps vécu et travaillé en Californie, à Malibu et à San Diego.

L’évènement est une initiative de Yann Perreau, le commissaire d’exposition français, et la fondation artistique Niki de Saint Phalle.

Le 1er mars, la Here is Elsewhere gallery organise aussi une soirée-rencontre « Niki de Saint Phalle in California » avec la présence de Laura Duke, la fille de l’artiste. 20 dollars sur réservation.

Plus de renseignements sur http://www.hereiselsewhere.com

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related