Subscribe

Nouveau plébiscite des Français pour leur patrimoine

Sous un beau soleil automnal, les Journées du patrimoine, organisées samedi et dimanche dans l’Hexagone, ont une nouvelle fois été plébiscitées par les Français avec 12 millions de visites, comme l’an dernier.

Signe de l’attachement de la population à ses monuments, ses musées, ses jardins, les Journées du patrimoine, créées en 1984, sont désormais une manifestation bien rodée. Pour la 27ème édition, plus de 15.000 lieux public ou privés de l’Hexagone étaient ouverts, la plupart du temps gratuitement. Près de 20.000 animations étaient proposées.

Le domaine national de Versailles, qui avait imaginé toute une série d’animations gratuites aux Trianons et du côté de chez Marie-Antoinette, a fait un tabac avec 45.000 visites (hors parc) contre 38.000 l’an dernier. Pourtant le château de Versailles, qui présente l’exposition controversée de l’artiste japonais Takashi Murakami, était resté payant ce week-end. Toujours très couru, le Sénat a déclaré avoir reçu 28.318 visiteurs, contre 27.972 en 2009. 
L’Elysée a également eu beaucoup de succès, avec 21.017 visiteurs contre 20.912 l’an dernier. Pour la première fois depuis son élection, Nicolas Sarkozy, en voyage privé à l’étranger, n’était pas présent. Mais le public n’en a pas pris ombrage. Dès trois, quatre heures du matin, les premiers visiteurs attendaient à l’extérieur que la grille du coq s’ouvre, indique le service de presse de la présidence, interrogé par l’AFP. Il fallait cinq à sept heures d’attente pour accéder au Palais. Pour la première fois, les visiteurs pouvaient se faire immortaliser gratuitement par les photographes officiels de l’Elysée, installés dans le jardin. Environ 4.000 photos ont été réalisées sur ces deux jours, elles seront envoyées par courriel aux modèles. Plus de 150.000 internautes ont découvert le Palais à travers la visite virtuelle proposée sur le site www.elysee.fr.

En revanche l’Assemblée nationale a enregistré une chute de sa fréquentation: 11.200 personnes, au lieu de 19.000 l’an dernier, indique le service de presse de la Haute assemblée. Un effet, peut-être, du renforcement des mesures de sécurité à l’entrée, qui a ralenti les flux, avance l’Assemblée. L’hôtel de Matignon a accueilli 4.500 personnes. Le ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales en a recensé le double. Succès également pour la Préfecture de police avec 33.350 visiteurs, souligne la PP qui avait dressé des tentes à l’extérieur et ouvert le musée et trois casernes de la Brigade de sapeurs-pompiers.
La Banque de France, qui faisait miroiter un barre d’or de 13 kilos devant les yeux des visiteurs, a reçu 6.400 personnes. La RATP, très active, a attiré 36.000 visiteurs. Succès aussi pour le siège de France Télévisions qui a reçu 18.000 visiteurs, et pour le Collège de France avec 5.400 visiteurs.
Quant au Panthéon, monument en bien mauvais état, il a attiré 20.000 personnes. Tout à côté, le musée Marie Curie a ouvert ses portes à 1.600 visiteurs.

Environ 10.000 participants ont découvert la ville de Clermont-Ferrand en suivant des circuits proposés pour l’occasion, selon le ministère. A Albi, le musée Toulouse-Lautrec a reçu 9.700 visites et la cité, nouvellement inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, a été découverte par 33.000 personnes, selon le ministère. A Lyon, la prison Montluc, ancien lieu de tortures et d’exécutions pendant l’occupation allemande, a reçu 5.500 personnes. La Citadelle de Vauban à Besançon, patrimoine mondial de l’Unesco, a été visitée par 4.000 personnes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related