Subscribe

Obama a invité Romney à déjeuner à la Maison Blanche jeudi

Le président américain Barack Obama a invité son ancien adversaire à la présidentielle du 6 novembre, le républicain Mitt Romney, jeudi à la Maison Blanche pour un déjeuner en privé, a annoncé mercredi un porte-parole.

Le déjeuner se tiendra dans la salle à manger privée du président, près du Bureau ovale, et sera fermé à la presse, a précisé dans un communiqué le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney. “Il s’agit de la première rencontre entre les deux hommes depuis la réélection” de Barack Obama, a-t-il ajouté. Cet entretien risque d’être vécu comme une épreuve par le républicain qui, jusqu’au bout, a cru qu’il gagnerait l’élection présidentielle. Impossible de savoir si cette invitation a été lancée pour sauver les apparences après des mois d’une âpre campagne, ou si le président a effectivement en tête de confier une tâche au républicain.

Par le passé, Barack Obama s’est montré magnanime avec ses adversaires, notamment avec Hillary Clinton qu’il a nommée à la tête de la diplomatie américaine après des mois de rivalités pour décrocher la nomination des démocrates à la candidature pour la Maison Blanche. Dès sa première conférence de presse après sa réélection, Barack Obama s’est ainsi engagé à travailler avec Mitt Romney. “Il y a certains aspects dans la carrière du gouverneur Romney qui pourraient être très utiles”, a déclaré Barack Obama le 14 novembre, ajoutant que Mitt Romney avait accompli “un travail exceptionnel” dans l’organisation des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002. “Lors de la campagne, il a présenté des idées avec lesquelles je suis d’accord. Il serait donc intéressant de parler avec lui sur ces sujets”.

Le républicain, de son côté, s’est montré moins conciliant juste après sa franche défaite. Lors d’une conférence téléphonique, il a notamment accusé le président réélu d’avoir gagné grâce à des “cadeaux” offerts aux électeurs. Et le malheureux candidat de citer “particulièrement la communauté noire, la communauté hispanique et les jeunes” comme ayant reçu les faveurs du président. Avec le soutien de 332 grands électeurs, le président Obama a nettement remporté l’élection présidentielle face au républicain Romney qui n’en a décroché que 206.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related