Subscribe

Obama n’a “pas de regrets” après ses propos sur une mosquée à New York

Le président Barack Obama a affirmé mercredi ne pas regretter d’avoir défendu le droit de musulmans à construire une mosquée près du site des attentats du 11-Septembre à New York, propos qui provoquent une controverse depuis cinq jours aux Etats-Unis.

“La réponse est: pas de regrets”, a déclaré M. Obama, lapidaire, au micro de la chaîne de télévision NBC, qui l’interpellait sur ce sujet en marge de sa visite chez une famille de la classe moyenne à Columbus (Ohio, centre). M. Obama a défendu vendredi dernier le droit d’ériger une mosquée à proximité du site des tours jumelles de New York, au nom de la liberté de culte garantie par la Constitution. C

es déclarations ont provoqué une tempête médiatique et soulevé l’émotion des familles des victimes des attentats, tandis que de nombreux membres de l’opposition républicaine, dont l’ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin, se sont engouffrées dans la brèche, accusant le président d’être déconnecté du reste de la population. Même de proches alliés de M. Obama, comme le chef des démocrates Harry Reid, se sont distanciés de lui dans cette affaire, craignant les conséquences de cette polémique sur leur popularité à deux mois et demi d’élections législatives cruciales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related