Subscribe

Opéré du coeur, Bill Clinton a quitté l’hôpital

L’ancien président américain Bill Clinton, 63 ans, a quitté vendredi matin “en excellente santé” l’hôpital de New York où il a subi la veille une intervention cardiaque, se faisant fort de reprendre très rapidement sa mission au service d’Haïti.

“Le président Bill Clinton est sorti ce matin en excellente santé de l’hôpital presbytérien de l’Université Columbia”, a annoncé son proche conseiller, Douglas Band. “Il remercie chaleureusement les docteurs, infirmières et toute l’équipe de l’hôpital pour les soins qu’il a reçus. Il remercie également tous les gens qui lui ont souhaité un prompt rétablissement”.

Emissaire de l’ONU pour Haïti, Bill Clinton “va faire en sorte dans les jours qui viennent de reprendre son activité dans le cadre de sa fondation et des efforts de secours et de reconstruction”, a indiqué M. Band dans un communiqué.

M. Clinton avait été hospitalisé jeudi après avoir ressenti des douleurs à la poitrine. Son cardiologue, Allan Schwartz, avait indiqué dans la soirée que M. Clinton ne présentait “pas de signe de crise cardiaque ni aucun dommage cardiaque” et que son opération s’était déroulée “sans aucun problème”.

L’ancien chef d’Etat a subi une angioplastie, une technique chirurgicale pour traiter les occlusions artérielles. En 2004, Bill Clinton, qui fut le 42e président des Etats-Unis entre 1993 et 2001, avait subi avec succès un quadruple pontage coronarien pour libérer quatre artères bouchées.

Quelques heures après l’intervention, l’ancien président démocrate était déjà debout pour recevoir son épouse Hillary, la secrétaire d’Etat qui a quitté le président Barack Obama à la Maison Blanche pour se rendre au chevet de son mari, et leur fille Chelsea, 29 ans.

La reconstruction d’Haïti comme priorité

Depuis qu’il a quitté la Maison Blanche, M. Clinton s’est avéré un retraité très actif. Il s’est ainsi rendu en Haïti la semaine dernière pour faire le point de la situation après le violent séisme du 12 janvier. Il s’était déjà rendu sur place quelques jours après le tremblement de terre qui a fait plus de 217 000 morts.

Alors qu’on l’emmenait en salle d’opération, M. Clinton participait encore à une téléconférence sur les secours destinés à Haïti, a rapporté l’ancien chef du parti démocrate Terry McAuliffe. “Il serait resté au téléphone pour parler d’Haïti s’il avait pu”, a-t-il ajouté.

L’ancien président républicain George W. Bush, qui a été chargé par M. Obama de coordonner avec M. Clinton les collectes de fonds destinés à Haïti après le séisme, a fait savoir qu’il avait “hâte de continuer à travailler avec son ami à l’aide et à la reconstruction pour Haïti”.

Le président Barack Obama a lui-même appelé M. Clinton après son opération pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related