Subscribe

Ouvrir un compte bancaire

Ouverture de compte américain et “credit history”, les premières étapes pour gérer son argent aux États-Unis.

Les banques françaises présentes aux États-Unis ne proposent pas d’activité de guichet. L’expatrié doit donc s’adresser à une banque américaine pour ouvrir un compte sur place.

Les deux principaux types de compte sont les checking et savings accounts. Le checking account (compte chèque) est un compte courant, avec lequel une debit card vous sera délivrée. Celle-ci vous permettra de payer chez les commerçants et de retirer du liquide dans les distributeurs de billets : les ATM. Notez que les retraits dans des distributeurs concurrents à votre banque sont facturés (entre 2 et 3$ environ).

L’ouverture d’un compte requiert généralement :

  • un passeport
  • un permis de conduire américain ou une pièce d’identité de l’État
  • un numéro de Social Security ou carte de crédit valide
  • un numéro de téléphone de l’employeur
  • une adresse et téléphone

Lors de l’ouverture d’un checking account, la banque propose généralement celle d’un savings account (compte épargne), qui permet notamment de combler les découverts du premier et d’éviter ainsi d’importantes pénalités.

Info pratique :

Si vous êtes titulaire d’un compte à la BNP Paribas en France, vous pouvez retirer gratuitement de l’argent aux distributeurs automatiques Bank of America.  BNP Paribas et Bank of America ont un accord qui vous permet d’effectuer vos retraits sans commission (mais avec commissions de change). Pour la liste des Bank Of America près de chez vous : www.BankofAmerica.com

Le crédit history

Les États-Unis sont souvent perçus comme le royaume de la consommation, sur lequel règnerait la toute-puissante carte de crédit. Peut-être… Mais un nouvel arrivant doit montrer patte blanche pour y avoir accès, et se bâtir une crédibilité financière.

Les banques ont accès à de nombreuses données pour s’assurer que le demandeur est un bon payeur : le credit report contient ainsi un résumé de tous les comptes de crédit du demandeur, le montant de ses dettes, les éventuels retards de paiements. Ces données constituent votre credit history, qui conditionne l’accès à une carte de crédit, et facilite l’accès à bien d’autres secteurs (logement, voiture, etc.) Un nouvel arrivant ne dispose pas de credit history, et son intégration dans le système bancaire s’en trouve compliquée : la carte de crédit constitue le meilleur moyen pour établir un credit history, qui lui-même conditionne l’accès à la carte de crédit. Vous disposerez donc dans un premier temps d’une carte de débit, et assez rapidement d’une American Express. Le crédit est alors limité : il vous faudra l’utiliser au maximum, mais ne surtout pas dépasser le plafond autorisé. Soyez donc bon consommateur, mais aussi et surtout bon payeur : les retards de paiement ternissent votre credit history. Avec le temps, le choix de cartes de crédit proposé sera plus varié, et l’autorisation plus importante.

Des alternatives

Pour entrer dans la danse, un nouvel arrivant peut demander une secure credit card. Une somme minimum est alors bloquée sur un savings account, qui détermine votre ligne de crédit et vous permet d’« emprunter » votre propre argent en utilisant une carte de crédit. Ce système, temporaire, vous permet de constituer un credit history, et d’avoir ainsi accès, à terme, à une carte de crédit « classique ». Les chaînes de grands magasins peuvent également vous permettre d’avoir accès à une carte de crédit. De façon générale, acheter à crédit – et surtout respecter les échéances – augmente votre ligne de crédit.

Les chéquiers

Les chèques sont beaucoup moins acceptés aux États-Unis qu’en France. Leur usage se limite souvent au loyer. Les commerçants qui les acceptent demandent généralement au moins une pièce d’identité.

Notez que la date s’écrit toujours dans l’ordre suivant : Mois/Jour/Année, et que les virgules doivent être remplacées par des points : $ 1.00 correspond à un dollar, tandis que $ 1,000 correspond à mille dollars.


  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *