Subscribe

Patrick Vieira : « Thierry Henry va tout casser en MLS ! »

En pleine tournée américaine avec son club de Manchester City, l’ancien capitaine des Bleus a retrouvé, le temps d’un week-end, son ami et ancien coéquipier Thierry Henry. Le milieu de terrain de 34 ans voit le nouvel attaquant des Red Bulls de New York comme la future idole de la Major League Soccer et livre à France-Amérique quelques impressions sur l’équipe de France et sur la saison à venir.

Patrick, comment vous sentez-vous après cet été compliqué ?

Ça va, merci. C’est vrai qu’il y a eu des moments un peu compliqués, suite à la déception de ne pas avoir été pris dans la liste des vingt-trois pour la Coupe du monde. Maintenant, c’est la vie. J’ai mûrement réfléchi et j’ai décidé de prendre ma retraite internationale. Il faut laisser la place aux jeunes, partir sur une nouvelle base pour que l’équipe de France soit de nouveau compétitive. Du point de vue physique, je monte en puissance, je me sens plutôt bien et ultra motivé pour commencer une nouvelle saison qui s’annonce passionnante.

Le nouveau Patrick Vieira est-il donc arrivé ?

(Sourire) J’espère faire une saison pleine. Jouer et reprendre du plaisir sur le terrain. Je veux montrer que je suis encore là, que j’ai encore la capacité pour jouer au plus haut niveau. C’est vrai que je n’ai pas été trop chanceux depuis deux saisons avec toutes ces blessures. Je m’entraînais normalement, je jouais, mais une blessure venait casser mon élan. C’était assez difficile. Maintenant je me sens en forme, plein d’envie et

content d’être dans une équipe qui va jouer pour gagner des titres.

Une équipe pleine de stars, avec un recrutement cinq étoiles (David Silva, Jérome Boateng, Yaya Touré, Aleksandar Kolarov…). Quels sont les objectifs pour la saison à venir ?

Avec l’effectif qu’on a, on doit gagner des titres. Le fait que l’équipe ait raté la qualification pour la ligue des champions l’an dernier a beaucoup déçu. Les joueurs et le staff sont donc surmotivés pour la saison. Comme nous dit souvent le coach (Roberto Mancini), « Cette année sera la nôtre ! » À nous de nous mettre au travail et de nous battre pour remporter des titres. Il faut se battre sur tous les fronts.

Yaya Touré, Nigel De Jong, Gareth Barry, Vincent Kompany, la concurrence va être rude au poste de milieu de terrain axial…

C’est vrai, mais c’est motivant. J’ai l’habitude de cela mais observez une chose : ces joueurs sont jeunes et très talentueux, et mon rôle sera d’essayer de les conseiller et de mettre mon expérience à leur service. Je sais que je suis dans la dernière partie de ma carrière et je prends à cœur cette « mission » d’aider les plus jeunes. Une chose est sûre, c’est que je veux aussi jouer. Mais la saison est longue et éprouvante, surtout à ce poste. Tout le monde aura du temps de jeu.

Vous avez retrouvé votre ami et ancien coéquipier en équipe de France Thierry Henry, que pensez-vous de son arrivée en Major League Soccer ?

Thierry est un amoureux de la ville, il en parlait assez souvent lorsque nous jouions ensemble. Je trouve que c’est un challenge très intéressant pour lui de venir dans une ligue comme la MLS, qui, comme le football aux États-Unis, est en pleine expansion. J’observe depuis le début de notre tournée américaine avec le club que les gens sont passionnés par ce sport, connaissent les joueurs et regardent les matches à la télévision. En plus, ils ont des stades neufs et modernes, il y a donc tout pour que cette ligue grandisse. Pour en revenir à « Titi », je pense qu’il a encore de belles choses à donner au football. Il va tout casser en MLS ! (rires)

Vous avez décidé de mettre un terme à votre carrière internationale, quel bilan faites-vous de votre carrière en Bleu ?

Je suis quelqu’un d’assez positif, je ne retiens que les bonnes choses. Les victoires en Coupe du monde 98 et à l’Euro, mais aussi les moments de vie passés pendant les stages, et les rencontres que j’y ai faites. Je dois beaucoup à l’équipe de France. J’ai toujours ressenti une immense fierté à porter le maillot et par la suite le brassard de capitaine. Il n’y a rien de plus beau que de jouer pour son pays, d’écouter l’hymne, de sentir la ferveur populaire. Même si les deux dernières années ont été compliquées pour moi, l’équipe de France sera éternellement dans mon cœur.

Justement, quel regard portez-vous sur le futur de l’équipe de France avec Laurent Blanc à sa tête ?

Je suis très content que Laurent ait été choisi pour reprendre en main la sélection. C’est un entraîneur de grand talent, un leader dans l’âme et un amoureux de l’équipe de France. Après les derniers évènements, il faut redorer l’image de l’équipe de France. Redonner du plaisir aux gens mais surtout créer un groupe solide et compétitif. On a un vivier impressionnant de joueurs et je suis convaincu que « Lolo » va réussir de très belles choses avec eux.

Infos pratiques :

Tournée américaine du club de Manchester City

Prochain matches : le 28 juillet contre Club America (Mexique) à Atlanta et le 31 juillet contre l’Internazionale de Milan (Italie) à Baltimore.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related