Subscribe

Patrick Vieira : “Un challenge excitant pour New York”

Responsable du développement au sein du club de Manchester City, l’ancien milieu défensif de l’équipe de France Patrick Vieira est de passage à New York à l’occasion de l’annonce de la création du New York City Football Club. Pour France-Amérique, l’ancien coéquipier de Zinedine Zidane nous parle du projet, du football aux Etats-Unis et évoque son actualité ainsi que celle de l’équipe de France.

France-Amérique : Manchester City vient de s’associer aux New York Yankees pour créer le New York City Football Club, qui intègrera la Major League Soccer (MLS) en 2015. Pouvez-vous nous parler du projet ?

Patrick Viera : La direction de Manchester City et celle des Yankees s’associent afin de créer une seconde franchise de football dans la ville après les New York Red Bulls. Après plusieurs mois de négociations, les deux clubs et la mairie de New York ont entériné un accord qui prévoit l’intégration de l’équipe – qui s’appellera le New York City Football Club – à la MLS pour la saison 2015. C’est un projet extrêmement ambitieux dans une ville cosmopolite et dans un pays où le football est en pleine croissance. Tout le monde est très enthousiaste et confiant sur la réussite de ce club. C’est un challenge excitant pour New York.

Quelles sont les ambitions de ce nouveau club ?

L’idée est de créer une franchise solide qui puisse devenir l’une des meilleures du championnat nord-américain dans les prochaines années. Manchester City et les New York Yankees vont tous deux apporter leur expertise en terme de développement économique et sportif afin que le club s’installe durablement en haut de l’affiche. En ce qui concerne le sportif, mon club va mettre en place des projets de collaboration dans le but de former des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants qui puissent assurer la pérennité et la croissance de l’équipe. C’est dans cette optique qu’il a été décidé de nommer Claudio Reyna, ancien international américain et joueur de Manchester City au début des années 2000, au poste de directeur des opérations football du New York City Football Club.

En plus des rivalités Nets-Knicks (basket), Mets-Yankees (baseball) et Giants-Jets (football américain), la Grosse Pomme aura également droit en 2015 à son derby de football entre  le New York City Football Club et les Red Bulls !

La présence de deux équipes en ville va amener une certaine émulation, une concurrence saine entre deux clubs qui visent le même objectif, à savoir atteindre les sommets de la MLS. Pour les fans de football, cela va être vraiment  génial de vivre un derby “Red Bulls contre le City FC “. L’existence de deux franchises de football à New York ne va apporter que des choses positives et va aider à la croissance de ce sport aux Etats-Unis.

Quel est votre regard sur l’évolution du football aux Etats-Unis ?

Le niveau augmente année après année. La MLS se développe très rapidement, les stades se remplissent et les joueurs progressent extrêmement vite. Je suis confiant sur le fait que ce championnat pourra devenir très compétitif dans un futur proche. Il y a un public, des fans, des infrastructures et du talent. Tous les ingrédients sont réunis pour que les Etats-Unis deviennent une grande nation de football.

Votre ami et ancien coéquipier à Arsenal Thierry Henry évolue aux New York Red Bulls depuis trois saisons maintenant…

Oui, je l’ai revu dimanche dernier à l’occasion de la rencontre face à Los Angeles. C’est un très bon ami et je suis content de savoir que tout se passe bien pour lui ici. C’est la tête d’affiche de la MLS et sa présence donne aussi à ce championnat une meilleure visibilité à l’échelle internationale.

Depuis votre arrivée à New York la semaine dernière, on vous a vu diriger de nombreuses sessions d’entraînements avec les jeunes de la ville.

Je profite de ma présence à New York pour organiser et diriger, au nom de Manchester City, des camps de football pour les jeunes. Le club est à l’origine de nombreux projets de développement au sein des différentes communautés de la ville depuis plus de trois ans maintenant. Cela va du parrainage d’une école à Harlem à la mise en place de sessions d’entraînement avec des clubs locaux, comme le South Bronx FC par exemple.

Retraité depuis 2011 et actuellement responsable du développement de l’équipe, vous semblez encore tout de même très proche des terrains. Avez-vous comme projet de devenir entraîneur ?

Oui, c’est mon prochain challenge. Je vais devenir l’entraîneur de l’équipe réserve (moins de 21 ans, ndlr) de Manchester City à compter du 1er juin prochain. J’ai hâte de débuter cette nouvelle expérience et de retrouver les bancs de touche même si je ne serai plus en short et en crampons. J’ai débuté mes formations il y a quelques mois maintenant et j’espère décrocher mon diplôme d’entraîneur de haut niveau dans les prochaines semaines.

En tant que futur technicien et membre de l’encadrement de Manchester City, seriez-vous amené à collaborer avec le New York City Football Club à l’avenir ?

Je ne sais pas encore comment cela va se passer, mais peut-être que je serai amené à collaborer avec le club. Je vais d’abord débuter ma carrière de technicien avec les jeunes de Manchester et je verrai bien ensuite ce qui se passera. Pourquoi pas ? A l’heure actuelle, le New York City FC est encore en cours de création, tout est à construire. Il n’y a pas encore de stade ni de joueurs. Laissons les choses se mettre en place progressivement.

En tant qu’ancien cadre des Bleus, quel regard portez-vous sur l’actuelle équipe de France ?

Je pense que nous avons une belle génération de joueurs et que l’on peut s’attendre à de bonnes choses de la part de cette équipe de France. Didier Deschamps, qui est mon ancien coéquipier, fait du très bon travail. Le groupe est encore jeune et perfectible, mais tout le monde a l’air de progresser mois après mois. Les éliminatoires pour la Coupe du monde se passent plutôt bien pour l’instant (l’équipe de France est actuellement deuxième de sa poule à seulement un point de l’Espagne, ndlr) et il reste encore 3 matches pour essayer d’accrocher une qualification pour le prochain mondial. Je suis très confiant sur l’avenir de l’équipe de France.

Informations complémentaires :

Manchester City et Chelsea s’affrontent ce jeudi à St.Louis (Bush Stadium, 19h30 heure locale) puis samedi à New York (au Yankee Stadium, 17h30 heure locale) dans le cadre d’une tournée américaine de fin de saison.

Des billets sont encore disponibles pour les deux rencontres. Pour plus d’informations :

– Site web des St.Louis Cardinals (propriétaire du Bush Stadium) :  http://stlouis.cardinals.mlb.com/stl/ticketing/soccer.jsp

– Site web des New York Yankees :  http://newyork.yankees.mlb.com/nyy/ticketing/soccer.jsp

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related