Subscribe

Philippe Entremont, la musique en partage

Le grand pianiste et chef d’orchestre Philippe Entremont conduira deux concerts avec les jeunes artistes de la Manhattan School of Music à New York, les 1er et 3 février prochains.

A l’angle de la 122e rue, la Manhattan School of Music (MSM), forme les futurs grands concertistes, vocalistes et compositeurs de musique classique et de jazz, sous l’œil attentif et enthousiaste de Robert Sirota, compositeur et président de l’école. Dans les couloirs, déboulent de tous côtés des contrebasses à roulettes et des étudiants chargés de boîtes à instruments de toutes tailles, qui suivent les « master class » des meilleurs musiciens professionnels.

Parmi eux, le pianiste et chef d’orchestre français Philippe Entremont, invité en résidence, fait répéter aux élèves les deux concerts exceptionnels qu’il conduira en février avec l’orchestre de la MSM, avant de rejoindre la Californie, pour un concert au Napa Valley Opera House le 11 mars prochain.

Les affinités musicales de l’Amérique avec le maestro ne datent pas d’hier. Jeune virtuose du clavier formé au conservatoire de Paris, élève de Stravinsky, ses interprétations des concertos de Jolivet et de Liszt au Carnegie Hall de New York dans les années 50, lui valent, à 18 ans, une renommée internationale qui ne s’est pas démentie depuis.

Fidèle à sa carrière de pianiste, Philippe Entremont n’en dirige pas moins le prestigieux orchestre de chambre de Vienne pendant près de trente ans. Il conduit les ensembles philharmoniques les plus réputés à travers le monde, comme ceux d’Allemagne, des Pays-Bas, de Shanghai lors des Jeux Olympiques, ainsi qu’aux États-Unis, l’orchestre de Denver et celui de La Nouvelle Orléans, où il a officié durant six ans.

Trait d’union

« Vous savez quoi? J’aime jouer de la musique et la partager! résume simplement Philippe Entremont, qui, avec l’aisance de ses 77 printemps, conserve toute son agilité technique et sa souplesse d’esprit. « La scène est un des aspects les plus gratifiants de ma vie. C’est merveilleux de sentir le public se réjouir de la musique! » Cette générosité de cœur le pousse inlassablement à transmettre son art aux jeunes générations de solistes.

En juillet dernier, le public niçois a pu apprécier les talents de l’école de Manhattan, comme celui du violoniste Daniel Andai, lors d’une série de six concerts organisés dans le cadre de l’Académie internationale d’été. « L’idée m’est venue pendant un concert », s’amuse Philippe Entremont, initiateur du projet. « La MSM est l’une des meilleures écoles de musique au monde. Ils ont joué et se sont comportés magnifiquement, devant un public conquis». Une expérience à partager à New York, 1er et 3 février prochains.

Mercredi 1er février – 7 :30 pm
Mozart, concertos pour piano

Vendredi 3 février – 7 :30 pm

Stravinsky, scherzo à la russe et Circus Polka
Scriabin, concerto pour piano, op. 20
Prokofiev, Alexander Nevsky Cantata, op.78

4 :45 pm : en avant-concert, projection du film d’Eisenstein, Alexander Nevsky sur une musique de Prokofiev. (Entrée libre)

Tarifs : $10 ($5 étudiants et seniors)
Manhattan School of Music
122nd street at Broadway
www.msmnyc.edu.

Prochains concerts de Philippe Entremont :
« Classics from a master »

Dimanche 11 mars 2012 3:00PM au Napa Valley Opera House

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La nouvelle vie du saxophoneLa nouvelle vie du saxophone Le saxophone, pour la plupart, évoque le jazz et le rhythm & blues de la Nouvelle Orléans, et les grands instrumentistes tels que Charlie “Bird” Parker ou John Coltrane. Mais il est […] Posted in Music
  • Quand le saxophone s’invite dans la musique classiqueQuand le saxophone s’invite dans la musique classique Le 5 novembre à Saint Peter’s Lutheran Church, le saxophoniste Javier Oviedo et la New York Chamber Virtuosi seront dirigés par le chef d’orchestre français Jean-Pierre Schmitt pour un […] Posted in Music