Subscribe

PlaNet Finance fait découvrir la micro-finance à de jeunes New-Yorkais

Le bureau new-yorkais de PlaNet Finance, l’organisation internationale de micro-finance, cofondée par Jacques Attali en 1998, organise cet été pour la deuxième année consécutive, son programme d’été pour les jeunes. Trois groupes de lycéens new-yorkais, issus notamment du Lycée français de New York, se rendront respectivement en Argentine, en Chine et au Sénégal, à la découverte de la micro-finance. Rencontre avec le groupe Sénégal.

« La finance m’intéresse à condition qu’elle soit liée à l’humanitaire ! », lance Chloé Phitoussi, une jeune élève du Lycée Français de New York. Avec ses deux camarades de classe, Eléonore Finkelstein et Sophia Lajaunie, ainsi qu’un étudiant du Connecticut College Kevin Lan-Hansen, la jeune fille part lundi prochain au Sénégal dans le cadre d’un programme d’été organisé par PlaNet Finance, l’organisation internationale de micro-finance créée par Jacques Attali en 1998.

Durant quatre semaines, ces jeunes vont s’initier sur le terrain à la micro-finance, un modèle économique initié dans les années 1970 par le Bangladeshi Muhammad Yunus, et selon lequel les plus démunis se voient offrir des prêts équitables et autres services financiers afin de les aider à sortir de la misère sans les assister. Ce système économique a trouvé grâce à leurs yeux. « La micro-finance est la preuve qu’avec presque rien, on peut aider. C’est le remède à la pauvreté », explique Sophia Lajaunie, 17 ans.

Des anciens participants du projet sont venus au Lycée Français en début d’année pour faire part de leur expérience. « Ils avaient l’air d’avoir appris beaucoup de choses au cours de leur séjour », se souvient Eléonore Finkelstein, 16 ans. Convaincues par cette présentation, les jeunes filles n’avaient plus qu’à choisir leur destination parmi les trois proposées. Leur choix s’est porté sur le Sénégal car, à l’exception de Chloé Phitoussi, aucune pour le moment ne s’est encore rendue en Afrique. « En plus, au Sénégal tout le monde parle français sera donc plus facile pour nous d’apprendre et de rentrer en contact avec la population », s’accordent-t-elle à dire.

Étudiant en Master au Connecticut College, Kevin Lan-Hansen fait également partie de l’aventure. Le jeune homme a pris l’avion une semaine plus tôt pour préparer la venue des trois jeunes filles. « Ma mère travaille à PlaNet Finance, c’est donc par son biais que j’ai entendu parler du projet. Ce sera l’occasion d’améliorer mon français et surtout de préparer mon avenir professionnel dans la finance », explique l’étudiant franco-américain.

Sur place, le groupe sera en charge d’une étude sur les impacts de la crise économique sur les micro-entrepreneurs. Le séjour coûtera à chacun des participants 7000 dollars, une somme qui comprend le transport, la nourriture, l’hébergement et les services d’un accompagnateur et d’un traducteur de wolof.

Au total, ce sont 11 apprentis financiers qui partiront cette année à travers le monde grâce à PlaNet Finance. La micro-finance permet aujourd’hui à 150 millions micro-entrepreneurs dans 85 pays de gérer leur petite entreprise.

Lire aussi :

PlaNet Finance fait découvrir la micro-finance à des lycéens new-yorkais- groupe Argentine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related