Subscribe

“Pluie” de stars sur le tapis rouge des Oscars à Hollywood

L’effervescence s’emparait d’Hollywood dimanche, au moment où les premières stars foulaient le tapis rouge des Oscars, qui promettent un beau duel entre “Démineurs” et “Avatar”.

James Cameron, le réalisateur d'”Avatar” ainsi que les acteurs du film, Sam Worthington et Zoe Saldana, ont été parmi les premiers à fouler le tapis rouge, couvert par des auvents, alors qu’une courte averse s’abattait sur Hollywood. James Cameron arborait à son costume une pochette “bleu Na’vi”, a-t-il ironisé, en référence aux créatures bleues de son film phénomène.

Anna Kendrick, Vera Farmiga et Jason Reitman, les actrices et le réalisateur d'”In the air”, ainsi que Mo’Nique et Mariah Carey, toutes deux à l’affiche de “Precious”, sont également passés devant les photographes, à l’instar de Maggie Gyllenhaal, Jeremy Renner, ou du styliste Tom Ford, passé à la réalisation pour “A Single man”.

Sandra Bullock, dans une robe longue argentée partiellement transparente et couverte de brillants, a fait son arrivée vers 16H00, peu avant l’Espagnole Penelope Cruz.

La 82e cérémonie de Oscars, qui doit démarrer à 17H00 (01H00 GMT lundi), sera présentée par les acteurs Steve Martin et Alec Baldwin et sera retransmise en direct depuis le Kodak Theater dans plus de cent pays.

Des dix films en compétition pour l’Oscar du meilleur film, un favori s’est clairement détaché: “Démineurs”, un drame viril et chargé d’adrénaline signé Kathryn Bigelow, racontant le quotidien de trois soldats démineurs en Irak.

Son plus sérieux concurrent est la fresque en 3D “Avatar” de James Cameron, qui rêve d’ajouter quelques Oscars à ses fabuleuses recettes mondiales de 2,5 milliards de dollars, qui en font le film le plus lucratif de l’histoire.

Le duel entre les deux films, sélectionnés chacun dans neuf catégories, notamment celles de meilleur film et meilleur réalisateur, est pimenté par les liens unissant Kathryn Bigelow et James Cameron, qui furent mari et femme entre 1989 et 1991.

Le duel, selon les augures d’Hollywood, devrait tourner à l’avantage de Kathryn Bigelow, pressentie pour devenir la première femme de l’histoire des Oscars à remporter le trophée de la meilleure réalisation.

Sur les 10 sélectionnés, “Inglourious Basterds” de Quentin Tarantino, “Precious” de Lee Daniels et “In the air” de Jason Reitman sont les seuls à pouvoir rivaliser.

Si la course pour la statuette de la meilleure actrice s’est resserrée ces derniers jours, Sandra Bullock reste la favorite. En cas de victoire, elle pourra poser son Oscar à côté du “Razzie” (ou “Framboise d’or”) de la pire actrice de l’année, reçu samedi soir pour la comédie “All about Steve”.

Venue en personne chercher ce prix peu glorieux, l’actrice a noté avec humour: “je ne m’étais pas rendue compte qu’à Hollywood il suffisait de dire qu’on allait venir pour remporter le prix (…). Si je l’avais su avant j’aurais annoncé ma venue aux Oscars il y a bien longtemps”.

Dans la catégorie meilleur acteur, les dés semblaient jetés pour Jeff Bridges pour “Crazy Heart”, comme pour les meilleurs seconds rôles Christoph Waltz (“Inglourious Basterds”) et Mo’Nique (“Precious”).

Plusieurs Français sont en lice, parmi lesquels Jacques Audiard avec “Un Prophète”, l’un des favoris pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, Alexandre Desplat pour la musique de “Fantastic Mr. Fox”, ou les deux courts métrages d’animation “French Roast” et “Logorama”.

Les Oscars, distribués dans 24 catégories, sont remis depuis 1929.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related