Subscribe

Polémique autour d’un documentaire sur l’autopsie de Michael Jackson

Les exécuteurs testamentaires de Michael Jackson ont réclamé jeudi la déprogrammation d’un documentaire de la chaîne américaine de télévision Discovery sur l’autopsie de l’artiste, qu’ils jugent “insensible” et d’un “mauvais goût terrible”.

John Branca et John McClain, qui gèrent l’héritage du “roi de la pop”, ont envoyé une lettre au groupe Discovery Communications, dans laquelle ils accusent le groupe audiovisuel de vouloir “exploiter” la mort du chanteur. “Votre décision de programmer ce documentaire témoigne non seulement d’un mauvais goût terrible et d’un mépris pour la famille, mais aussi du désir aveugle d’exploiter la mort de Michael et de tromper le public sur la valeur médicale du programme”, écrivent-ils.

MM. Branca et McClain qualifient par ailleurs de “nauséabonde” la publicité pour le documentaire — qui doit être diffusé en Europe à une date non précisée — représentant un cadavre recouvert d’un drap couché sur un brancard, dont dépasse une main couverte du gant parsemé de brillants qu’arborait le chanteur. “Au nom de la famille de Michael Jackson, des fans, du sens commun et de la décence, nous vous demandons de revoir votre position et d’annuler (la diffusion) de ce programme”, concluent-ils. Jeudi à la mi-journée, la chaîne Discovery n’avait pas répondu à la lettre de MM. Branca et McClain. Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 à Los Angeles d’une surdose de médicaments, à l’âge de 50 ans. Conrad Murray, son dernier médecin, est poursuivi pour “homicide involontaire”, pour avoir administré au chanteur, peu avant sa mort, le puissant anesthésiant propofol, désigné par l’autopsie comme principal responsable du décès.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related