Subscribe

Pour Noël, un petit goût de luxe français

Les marques hexagonales s’implantent aux Etats-Unis. Des incontournables Lanvin ou Petit Bateau aux boutiques plus récemment installées comme In&Out ou Robin Chrétien, le savoir-faire hexagonal s’est bien exporté en 2010. Tour d’horizon.

New York

Christian Dior – Le célèbre couturier a réouvert son enseigne de Madison Avenue après cinq mois de rénovation. La nouvelle boutique signée Peter Marino mêle sofas de velours, rideaux faits mains et meubles créés pour l’occasion par Guy de Rougemont ou André Dubreuil. Pour les Américains, une installation vidéo au mur évoque le Paris de Christian Dior.

http://www.diorcouture.com/us/dior_us.html

Hermès – Le groupe de luxe a ouvert en février sa toute première boutique entièrement dédiée au prêt-à-porter masculin sur Madison Avenue, en face de la Maison Hermès. La boutique, Hermès Man on Madison, déploie sa gamme de produits de luxe sur 4 étages. Au premier niveau, chemises, sacs et bagages. Puis cuir, sportswear, mailles et montres, au deuxième étage. Le troisième est consacré aux costumes, vestes et pantalons. Et au 4e étage, vient l’espace du sur-mesure et des commandes particulières. À l’extérieur comme à l’intérieur, la brique rouge du bâtiment est un clin d’œil au « rouge Hermès » qui fait la fierté de la marque.

www.hermes.com

Isabel Marant – La créatrice de mode française Isabel Marant a ouvert en avril sa première boutique outre-Atlantique, dans le quartier de Soho en plein cœur de New York. Des boutiques américaines telles que Bird ou Barneys proposaient déjà certaines de ses créations, mais avec cette boutique personnelle, c’est l’intégralité de sa collection parisienne qu’elle exporte. Coton, soie et laine naturelle ont trouvé leur pied-à-terre new-yorkais.

www.isabelmarant.tm.fr

In&out – La boutique de 60m2 spécialisée dans la vente de soins de luxe pour le visage a ouvert ses portes en avril sur la très chic  Madison Avenue à New York. La gamme de cosmétiques mêle le « In », pour les compléments nutritionnels, « & » pour les huiles essentielles et sérums beauté et le « Out » pour les crèmes de jour et de nuit. Les produits vont des soins pour lutter contre l’acné aux soins anti-rides en passant par les oins minceur. Le fondateur de la marque, Alain Obadia souhaite bientôt s’étendre dans toutes les grandes villes américaines, en particulier Miami, Los Angeles, et Chicago.

http://www.inout-labs.com/

Jérôme Dreyfuss – Le styliste spécialiste du sac a ouvert en mars sa première boutique américaine à Soho. La douceur des matières, en reptile ou cuir souple, la subtilité des couleurs, les sacs et accessoires créés par Jérôme Dreyfuss ont trouvé leur espace.

http://www.jerome-dreyfuss.com/

Lanvin – Le grand couturier installe sa première boutique outre-Atlantique sur Madison Avenue. L’espace mêle les vêtements tendance avec motifs léopard et couleurs fluos et les fameuses robes de mariées Lanvin, qui disposent de tout un étage. Les photographies en noir et blanc de mannequins pour Lanvin agrémentent agréablement ce temple de la mode.

http://www.lanvin.com/

Pierre Hardy – Le créateur de chaussures a ouvert en décembre sa première boutique américaine, dans un ancien relais de poste du West Village. Toute sa collection de chaussures femmes et hommes, ainsi que toutes une panoplie de sacs y sont disponibles. Pour l’ouverture du magasin new-yorkais, Pierre Hardy a créé un nouveau modèle qui évoque les reflets des buildings. Pierre Hardy, qui a lancé sa marque en 1996, est aussi le directeur de la création haute joaillerie pour Hermès.

http://www.pierrehardy.com/

Kusmi tea – La marque de thé riche de 140 ans d’histoire est dorénavant accessible aux habitants de New-York et Los Angeles. Kusmi tea est né en Russie où il était le thé des tsars. Fuyant la révolution en 1917, les créateurs de la marque se sont installés à Paris. La famille française Orebi, aujourd’hui à la tête de cet empire, a implanté Kusmi tea dans toutes les grandes villes mondiales.

www.us.kusmitea.com

Votre Vu Paris – La gamme de soins pour peaux à problèmes créée en janvier 2007 par Harold Zimmerman et Dave Proctor a depuis le mois d’août pignon sur rue à New York. La marque est la première compagnie de ventes en ligne à proposer, sur le marché américain, des produits de beauté français dont 90 % des ingrédients sont cultivés dans la campagne hexagonale.  Des ambassadeurs de la marque se déplacent régulièrement dans les Etats-Unis à la rencontre de clients potentiels.

http://www.votrevu.com/corporate/public?page=/jsp/home.jsp

 

Los Angeles

Petit bateau – La marque au petit navire ouvre sa cinquième boutique au Etats-Unis. Après Boston, New York sur Madison Avenue, Greenwich et Hackensack près de New York, c’est les enfants de Los Angeles qui vont pouvoir arborer la fameuse culotte centenaire et les marinières de Petit bateau.

http://www.petit-bateau.us/

Robin Chrétien – Le créateur de jeans a ouvert sa première boutique en juillet. Le lyonnais d’origine rend hommage à la cité des anges en cousant au fil doré des ailes au-dessus des poches arrière de ses jeans. De nombreuses stars comme Paris Hilton, Beyonce, Clara Morgan ou Nelly arborent ce symbole à la mode.

http://robinsjean.com/

Vanessa Bruno – La styliste aux sacs pailletés désormais cultes a ouvert sa première boutique américaine à Los Angeles en juillet, sur Melrose Avenue. Comme pour sa collection parisienne, Vanessa Bruno permet aux femmes de décliner ses vêtements selon leur personnalité, à l’aide d’un petit bouton ou d’un ruban que chacun peut mettre à sa manière.

http://www.vanessabruno.com/

Chicago

Autrepart nature – Julie Sanatine exporte les flagrances françaises depuis le mois de décembre à Chicago. Sa gamme de produit Autrepart évoque les régions de France. Ainsi, “Côte de Bretagne” est une gamme de produits marins vivifiante, tandis que la ligne “Le Jardin des Roses”, aux qualités calmantes et adoucissantes pour la peau vient de la région de Grasse. La marque née en Normandie a aussi sa gamme « Terroir normand » qui évoque les spécialités de cette région : la pomme, le caramel, le lait. Tous les parfums sont naturels et bio.

http://www.autrepart.fr/

Boston

Cotélac – La marque de prêt-à-porter haut de gamme a ouvert en avril un magasin à Boston. Les vêtements Cotélac, signés Raphaëlle Cavalli, étaient déjà présents dans le chic quartier de Soho à New York. Mais la designeuse friande du polyester compte continuer son expansion. Les modèles mis au point dans l’Ain, sur les sites d’Ambérieu-en-Bugey et de Nantua, pourraient ainsi bientôt trouver leur place sur la côte Ouest.

http://www.cotelac.fr/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Hermès inaugure sa première boutique homme à New YorkHermès inaugure sa première boutique homme à New York Le groupe de luxe français Hermès a ouvert mardi 9 février sa toute première boutique entièrement dédiée au prêt-à-porter masculin sur Madison Avenue. Présentation par Robert Chavez, […] Posted in Culture
  • Un New York très françaisUn New York très français Le photographe français Jean-Michel Berts a choisi New York comme source d'inspiration. Après avoir capturé l'image d'un Paris somptueux, il offre la sensibilité de son regard aux […] Posted in Culture