Subscribe

Premier grand meeting présidentiel de François Hollande dimanche

François Hollande tient dimanche son premier grand meeting de campagne au Bourget : “un rassemblement de masse”, devant quelque 10.000 personnes, pour créer l’élan populaire et le rassemblement autour de sa candidature.

“Ce sera un meeting stratégique pour mobiliser, lever l’espérance, créer l’élan”, a expliqué le directeur de campagne du candidat PS Pierre Moscovici. Ce “premier rassemblement de masse” sera “le point de départ” des sept grands meetings prévus jusqu’au 22 avril, premier tour de la présidentielle. “Ce n’est pas le projet qui sera lui-même présenté mais un discours à la France, sur la France, ses difficultés, ses interrogations mais aussi ses atouts”, a-t-il ajouté.

“Le plate-forme présidentielle”, avec “des éléments chiffrés”, sera elle, présentée” jeudi matin, jour où il sera par ailleurs l’invité de l’émission “Des paroles et des actes” sur France 2, avec le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, a affirmé vendredi Manuel Valls, son directeur de communication.

Au Bourget, il devrait réaffirmer ses grandes priorités : éducation et jeunesse, justice avec une grande réforme fiscale, “redressement” fondé sur un pacte productif et de croissance. Il “développera son rapport à l’histoire de la gauche, sa place dans cette histoire, son rapport à la France, la manière dont il a construit sa candidature à la présidence de la République, le message qu’il veut adresser au pays, le contrat avec la nation”, selon M. Valls.

Pour M. Moscovici, “ce sera aussi un discours très personnel où il va essayer de se livrer”. Pour cela, le député de Corrèze s’est réservé deux jours pour écrire son discours, vendredi et samedi. Il va s’inspirer à la fois des contributions de Laurent Fabius, qui travaille sur les 100 premiers jours du quinquennat, et de Michel Sapin, chargé du programme, ou encore du millier de pages fournies par son équipe de campagne sur tous les thèmes.

M. Hollande, qui a gagné la primaire sur le thème du rassemblement, veut également mobiliser toutes les forces. “Il est bon à un moment donné que solennellement et dans une certaine ferveur, le rassemblement puisse se matérialiser”, souligne un de ses porte-parole, Bernard Cazeneuve. Les cinq autres candidats à la primaire – Ségolène Royal, Martine Aubry, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, et le président du PRG Jean-Michel Baylet – seront là, de même que les grandes personnalités du parti.

Avant son discours prévu vers 15H00, auront été réunis l’ensemble des secrétaires de section et les candidats aux législatives devant lesquels s’exprimera la première secrétaire Martine Aubry aux alentours de 13H00. Au total, quelque 350 journalistes sont attendus, dont de nombreux médias étrangers. Quant à la scénographie, elle était vendredi soigneusement tenue secrète. La salle, qui comprend un parterre et des gradins, peut accueillir 10.000 personnes. Un hall attenant est prévu en cas d’afflux. Le soir, M. Hollande sera l’invité du JT de 20h sur TF1.

Après plusieurs couacs sur certaines mesures du candidat (nucléaire, retraite, quotient familial, postes dans l’Education), qui ont donné des armes à l’UMP pour critiquer le flou supposé de son programme, l’entourage de M. Hollande veut croire à l’entrée dans “une nouvelle séquence”, à 91 jours du 1er tour. Les derniers sondages créditent le candidat PS d’environ 28% d’intentions de vote, plutôt stables, contre 23 à 24% pour Nicolas Sarkozy, en baisse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related