Subscribe

Primaires PS : déjà plus d’un million de participants

La désignation du candidat socialiste pour la présidentielle en 2012, dans une primaire inédite en France, ouverte à tous les sympathisants de gauche, s’annonçait comme un succès dimanche pour le PS. La barre du million de votants devrait être passée en début d’après-midi.

A 13H00, le Parti socialiste avait dénombré 744.527 votants, un comptage portant sur les deux tiers des bureaux de vote, a précisé Harlem Désir, premier secrétaire par intérim, ce qui laissait envisager déjà plus d’un million de participants au total six heures avant la fermeture. “744.527, c’est un chiffre extrêmement élevé”, a commenté M. Désir, selon qui “une grande chaîne citoyenne se forme pour dire non à Nicolas Sarkozy et pour dire oui à un changement le printemps prochain”.

Six candidats sont en lice: les socialistes Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls, ainsi que le radical de gauche, Jean-Michel Baylet. En allant voter dimanche matin, tous ou presque évoquaient déjà l’affluence dans les bureaux (près de 10.000 au total en France métropolitaine). “Il y a beaucoup de monde ce matin, à peu près partout”, s’est félicitée Martine Aubry en votant dans le Vieux-Lille. Pour elle, dépasser le million de votants serait “un vrai succès”. “Si les deux premières heures de la matinée se confirment, nous serons à plus de 2 millions de participants”, a avancé Arnaud Montebourg, en Saône-et-Loire.

Le lendemain du premier débat télévisé entre les six candidats (près de 5 millions de téléspectateurs le 15 septembre), Manuel Valls avait aussi prédit plus de deux millions de votants. “Le peuple est en train de dire que lorsqu’on le consulte, il répond présent”, a assuré Mme Royal dans son lieu de vote à Melle (Deux-Sèvres).

Interrogée sur les fuites sur le scrutin en provenance du Canada, elle a déclaré: “Je ne rentre pas dans ces disputes, je me concentre sur la volonté populaire et j’espère que les résultats seront bons”. De fait, un début de polémique a éclaté sur des fuites via Twitter et certains médias donnant Mme Aubry devant M. Hollande dans le vote des Français de Montréal. François Hollande les a jugées “tout à fait anormales”, évoquant une possible annulation de ce vote.

La Haute autorité des primaires (HAP) a recommandé “avec insistance” aux médias “de s’abstenir” de relayer ces résultats parcellaires venant d’outre-mer ou des bureaux de l’étranger. Ils “n’ont pas de caractère officiel” et “leur communication est de nature à fausser le déroulement des opérations électorales”. Dans les collectivités d’outre-mer et les pays de la zone Amériques, ainsi qu’en Polynésie française, le vote du premier tour a déjà eu lieu samedi. Mais aucun résultat ne devait être communiqué par le PS à la presse avant la fin du scrutin en métropole. A Mayotte, le scrutin a été annulé en raison de la tension sociale. Chose inédite en France, le vote est ouvert à tous les sympathisants de gauche et non aux seuls encartés PS comme c’était le cas depuis l’élection présidentielle de 1995.

Les conditions pour participer: être inscrit sur les listes électorales, se munir d’une carte d’identité, signer une charte d’adhésion aux “valeurs de la gauche et de la République” et s’acquitter d’au moins 1 euro. Sauf si un candidat obtient plus de 50% des voix ce dimanche, un second tour aura lieu dimanche prochain entre les deux finalistes. Une convention d’investiture du gagnant est prévue le 22 octobre. Dans la majorité, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a relativisé l’importance de la primaire. Certes c’est “une initiative intéressante, respectable”, mais elle a “renforcé la cacophonie du PS et montré l’absence de ligne”, a-t-il dit sur Radio J.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related