Subscribe

Proche-Orient: Benjamin Netanyahu a appelé Hillary Clinton

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé Hillary Clinton, a annoncé un porte-parole de la secrétaire d’Etat américaine, qui attendait depuis plusieurs jours des éclaircissements de la part d’Israël sur la question de nouvelles constructions à Jérusalem-Est.

“Le Premier ministre Netanyahu a appelé la secrétaire d’Etat pour poursuivre leur conversation de vendredi dernier”, a déclaré Philip Crowley à Moscou.

“Ils ont évoqué des actions spécifiques qui pourraient être prises pour améliorer l’atmosphère en vue de progrès vers la paix”, a-t-il poursuivi sans autres détails.

“Nous allons examiner les réponses du Premier ministre”, a-t-il ajouté en refusant de donner le détail de celles-ci.

L’émissaire américain George Mitchell va retourner dans la région ce week-end pour rencontrer M. Netanyahu et Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, a aussi annoncé M. Crowley.

Un responsable américain a précisé sous le couvert de l’anonymat que la conversation avait duré une vingtaine de minutes jeudi soir.

Des rencontres entre M. Netanyahu et “des responsables américains” pourraient avoir lieu la semaine prochaine, selon cette source qui a refusé d’être plus précise.

Le Premier ministre israélien est attendu lundi à Washington à la réunion annuelle de l’AIPAC, le principal groupe de pression juif américain.

Les deux pays, proches alliés, traversent une crise de confiance.

L’administration Obama a vivement critiqué la décision du gouvernement israélien de construire des logements supplémentaires dans le secteur oriental annexé de Jérusalem, annoncée en pleine visite du vice-président Joe Biden en Israël la semaine dernière.

Après un appel de Mme Clinton à M. Netanyahu la semaine dernière, lors duquel elle lui avait fait part de son irritation, M. Crowley avait dit mardi s’attendre à une conversation “très bientôt” entre la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton et le Premier ministre israélien.

Mme Clinton doit participer vendredi à Moscou à la réunion du Quartette pour le Proche-Orient.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related