Subscribe

PSA fait un pas supplémentaire dans la course à la voiture électrique

PSA a fait un pas supplémentaire dans la course aux véhicules électriques en signant vendredi un accord avec Mitsubishi Motors pour commercialiser à partir de fin 2010 sous les marques Peugeot et Citroën une voiture tout électrique basée sur un modèle du Japonais.

Déjà engagé dans un programme de développement de voitures hybrides diesel, dont les premières arriveront en 2011, PSA a noué depuis 2008 une coopération avec Mitsubishi dans les voitures électriques qui s’est concrétisée avec l’accord de vendredi.

Les Peugeot et Citroën électriques, issues de la compacte i-MiEV de Mitsubishi, auront leur propre “identité stylistique”, a indiqué PSA. La production devrait débuter en octobre 2010 pour une commercialisation avant la fin de la même année en Europe. Le groupe français prévoit un volume de 25.000 voitures électriques en année pleine (à part égale pour Peugeot et Citroën). L’accord permettra ainsi de doubler la capacité envisagée initialement par Mitsubishi. Mitsubishi commercialise déjà son i-MiEV depuis juin au Japon, à destination pour l’instant d’une clientèle professionnelle. Cette voiture est équipée d’une batterie lithium-ion rechargeable sur une simple prise secteur, et dispose d’une autonomie d’environ 160 km.

Entre 1995 et 2005, PSA avait fabriqué 10.000 véhicules électriques, avant d’y renoncer faute de marché. Plusieurs grands constructeurs ont en cours des projets de voitures électriques. Renault et son allié japonais Nissan ont fait du véhicule “zéro émission” le fer de lance de leur stratégie de véhicules écologiques. Nissan prévoit de lancer une voiture électrique dès 2010 et Renault en 2011. La commercialisation de masse est attendue en 2012.

Renault présentera au salon automobile de Francfort, à la mi-septembre, quatre propotypes de véhicules électriques. L’américain General Motors (GM) a annoncé en août la commercialisation en 2011 de la Chevrolet Volt, son modèle hybride à propulsion électrique. D’autres entreprises de plus petite taille, dont les françaises Bolloré (associé à l’italien Pininfarina) et Dassault SVE, développent des programmes de voitures électriques. La Bluecar de Bolloré, qui sera louée, pourrait être disponible entre le printemps et l’été 2010.

L’effort de PSA ne se limite pas au tout électrique et le groupe veut être présent dans les différentes solutions de voitures “vertes”. En prenant la tête du groupe en juin, son président, Philippe Varin, a placé le “leadership écologique” parmi ses objectifs majeurs. Les futures Peugeot et Citroën électriques viendront ainsi enrichir “(la) gamme de véhicules à faibles émissions”, a souligné le groupe. PSA prépare deux modèles hybride diesel pour 2011 (Peugeot 3008, Citroën DS5), puis une version hybride rechargeable (plug-in) pour 2012. Il continue à travailler parallèlement à l’amélioration des petits moteurs thermiques, et prévoit aussi de généraliser le système “stop-start” qui coupe le moteur à l’arrêt.

L’accord PSA-Mitsubishi dans la voiture électrique est également un pas supplémentaire dans la coopération entre les deux groupes qui travaillent déjà ensemble dans les véhicules 4X4 et contruisent en commun une usine automobile en Russie. Dans son édition de vendredi, La Tribune affirmait que Philippe Varin “réfléchit activement à une alliance avec Mitsubishi”. Les deux groupes n’ont pas souhaité commenter ces informations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related