Subscribe

Quand la police française se lie d’amitié aux agents du NYPD

Dans la foulée du 11-Septembre, Laurent Juste, brigadier à Bordeaux, a crée l’association 911-17, afin de promouvoir l’amitié entre les polices françaises et new-yorkaises. A l’occasion des dix ans des attaques terroristes, il avait emmené avec lui une délégation de 7 agents, dont un Suisse.

C’est pour rendre hommage à ses collègues appartenant à la plus grande police du monde que Laurent Juste, alors en service à Boulogne –Billancourt, en région parisienne, a fondé l’association 911-17, juste après le drame du World Trade Center. “Ces événements ont été un véritable choc pour tout le monde. Je me suis projeté et je me suis dit que si cela arrivait en France, j’aimerais qu’on fasse la même chose pour nous”, explique celui qui est aujourd’hui brigadier à Bordeaux.

Pour montrer son amitié et son soutien  aux agents du NYPD, Laurent Juste organise ainsi depuis 2005 la venue d’une délégation à New York, à l’occasion des cérémonies en mémoire des disparus.  “ Dès le 11 septembre au soir, je suis entré en relation avec plusieurs policiers new-yorkais”, se souvient Laurent Juste. “J’ai gardé contact avec un seul d’entre eux, Will Sekzer, qui a perdu son fils Jason, dans la tour nord.”

Pour la commémoration des 10 ans, le groupe  a eu droit d’assister à la lecture des noms des victimes et aux prises de paroles des différents représentants de la ville, de l’Etat et du pays depuis le mémorial, dans une zone internationale réservée aux personnalités en uniforme venues des quatre coins du monde. “On a fait le garde à vous pendant chacune des six minutes de silence imposées.”

Et comme chaque année, sauf en 2010, la délégation a eu l’autorisation de son ministère de tutelle de se présenter en tenue d’honneur de la police nationale. Ce même jour, elle a remis à la New York City Police Reserve Association un chèque de 1200 dollars, récupéré grâce à des subventions et une levée de fonds organisée en France, suite à la vente de tee-shirts et d’écussons.

La délégation reçue par le numéro deux de la police new-yorkaise

Depuis trois ans, Laurent Juste, avec ceux qui l’accompagnent, sont même reçus par Rafael Pineiro, le numéro 2 de la police new-yorkaise, bras droit de Ray Kelly. ” Il nous a observé et  a compris que nous étions sérieux. On n’est pas là pour apporter ni un savoir, ni une connaissance. Le but, c’est vraiment de créer un lien fraternel entre les deux polices”, souligne le créateur de l’association. “Nous faisons le même travail des deux côtés de l’Atlantique. Cependant, je pense qu’à New York, il y a un plus grand respect de la population pour sa police.”

Si cette année, les membres de 911-17, n’ont pas patrouillé dans les voitures de la NYPD, ils ont cependant pu rencontrer Jack Cambria, le responsable de l’unité de négociation des otages, visiter le service des affaires internes et se sont confrontés aux exercices de la New York Police Academy. Un rêve pour le jeune Adrien Soulier, 19 ans et originaire de Clermont-Ferrand, qui souhaite intégrer la police américaine une fois ses études terminées.

L’année prochaine, le peloton de 911-17 devrait revenir à New York, mais à une autre période de l’année. “Nous passerons toujours par le mémorial afin de rendre hommage à Jason, et aux autres victimes, pour honorer notre devoir de mémoire. La famille Sekzer fait désormais partie de ma famille”, assure Laurent Juste. “Mais nous voudrions voir nos collègues new-yorkais dans d’autres situations, comme par exemple la gestion du 31 décembre sur Times Square.”

A Bordeaux, où le siège social de l’association est situé, une section consacrée aux brigades canines françaises et new-yorkaises va être créee d’ici la fin de l’année 2011. L’objectif à terme est de créer un véritable jumelage entre les deux polices, et de pouvoir emmener les 38 membres de 911-17 à New York.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related