Subscribe

Quelles sont les chances de victoire de Franck Scemama et de Frédéric Lefebvre ?

Sans surprise le vote Internet a confirmé le vote à l’urne plaçant Frédéric Lefebvre et Franck Scemama en tête. Alors, qui part favori pour le second tour ? Quelques éléments de réponse.

Trois bonnes raisons de croire à la victoire de Franck Scemama

Avec si peu de participation, ce scrutin est clairement une élection de militants. Et Franck Scemama peut compter sur une base solide de soutiens grâce aux différentes sections du PS aux Etats-Unis et au Canada. La campagne a montré que quelques sections UMP étaient parfois divisées et certains de ses membres n’ont pas souhaité apporter leur soutien à Frédéric Lefebvre avant le premier tour.

Le bon score de Cyrille Giraud – aux alentours de 8% – et celui de Céline Clément – entre 4 et 5% – constituent une réserve de voix non-négligeable pour Franck Scemama. Si les directions du PS et d’Europe Ecologie-Les Verts ne se sont pas entendues sur un accord au premier tour, les militants devraient en très grande majorité se reporter sur le candidat socialiste.

Le bon score de Damien Regnard et la quatrième place de Louis Giscard d’Estaing prouvent qu’une partie de l’électorat de droite continue de rejeter la candidature de Frédéric Lefebvre. De nombreux électeurs qui avaient donné leur voix à Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2012 ont préféré ne pas voter pour l’UMP à cette législative partielle. A Franck Scemama d’imiter Corinne Narassiguin et de récupérer des voix de droite pour le second tour. Les électeurs de Damien Regnard, s’ils s’abstiennent, pourraient donner une vraie chance à Franck Scemama.

Trois bonnes raisons de croire à la victoire de Frédéric Lefebvre

Avec un score en pourcentage (et non en voix) plus important que lors du premier tour de juin 2012, Frédéric Lefebvre a réussi son premier tour. Et tandis qu’en 2012 le candidat UMP avait plus de 5 500 voix de retard sur Corinne Narassiguin, les résultats presque définitifs lui donnent cette fois une avance de 800 voix sur le candidat PS Franck Scemama.

Si le Canada a préféré Franck Scemama à Frédéric Lefebvre, le nombre de voix du candidat socialiste à Montréal et Québec peut donner des raisons d’espérer à l’UMP. En 2012, Corinne Narassiguin avait obtenu 1 113 voix à Montréal soit 45,54%. Franck Scemama a lui recueilli 353 voix soit seulement 28,17% des voix. Même constat à Québec ou Corinne Narassiguin était arrivée en tête avec 252 voix soit 41,04% des suffrages exprimés. Franck Scemama a lui obtenu 91 voix soit 26,92%, moins de 2% de plus que Frédéric Lefebvre.

Les troisième et quatrième places de Damien Regnard et Louis Giscard d’Estaing prouvent une fois de plus que la circonscription d’Amérique du Nord vote majoritairement à droite. A Frédéric Lefebvre désormais de convaincre les électeurs de droite qui lui ont préféré les autres candidats.

Les résultats définitifs du premier tour :

participation: 13,47%

Frédéric Lefebvre (UMP): 5863 voix (29,15%)

Franck Scemama (PS): 5024 (24,98%)

Damien Regnard (Divers droite): 2548 (12,67%)

Louis Giscard d’Estaing (UDI): 1735 (8,62%)

Cyrille Giraud (EELV): 1486 (7,39%)

Nicolas Druet (MoDem): 1208 (6%)

Thierry Franck Fautre (FN): 751

Céline Clément (Front de gauche): 835

Véronique Vermorel (Parti pirate): 502

Nicolas Rousseaux (Force Républicaine): 53

Karel Vereycken (Solidarité et Progrès): 50

Pauline Czartoryska (Sans étiquette): 55

Retrouvez ici les tous les résultats ville par ville du premier tour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related