Subscribe

Rassemblements de soutien aux opposants iraniens à Paris et Strasbourg

Plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles l’écrivain Bernard-Henri Lévy et le député socialiste Jack Lang, se sont rassemblées vendredi à Paris, pour soutenir les Iraniens qui s’opposent à la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad.

A Strasbourg également, entre 70 et une centaine de personnes se sont réunies en centre ville, installant une large banderole sur laquelle était inscrit “Ahmadinejad n’est pas notre président. Ne le reconnaissez pas”, a constaté un journaliste de l’AFP.

“Le peuple iranien a honte de son président non élu”, a déclaré Bernard-Henri Lévy, lors du rassemblement sur le parvis des Droits de l’homme, place du Trocadéro à Paris. “Il est nécessaire de dire qu’il s’agissait d’une mascarade électorale et qu’il faut y mettre un terme”, a-t-il ajouté.

Il a souligné “la dignité et le courage” des ceux qui manifestent en Iran pour dénoncer la fraude électorale et affirmé que “la communauté internationale doit peser de tout son poids pour obtenir un recomptage des voix ou l’organisation d’un nouveau vote”.

Pour l’opposant iranien Amir Jahanchahi, qui avait appelé au rassemblement parisien, “les choses doivent évoluer en soutenant massivement les gens qui manifestent” en Iran. “Ahmadinejad doit partir, c’est clair et net”, a-t-il dit.

Des manifestants arboraient un badge portant l’inscription “Where is my vote ?” sur fond vert, la couleur choisie pendant la campagne électorale par Mir Hossein Moussavi, le principal adversaire de Mahmoud Ahmadinejad.

 

Related