Subscribe

Raymond Domenech garde Mathieu Valbuena pour la Coupe du monde

Raymond Domenech a effectué lundi un premier écrémage en vue du Mondial-2010 (11 juin-11 juillet) en réduisant sa liste à 24 unités sans Landreau, encore une fois sacrifié, mais avec Valbuena pour incarner la nouveauté et Planus pour parer à un éventuel forfait de Gallas.

Le sélectionneur a donc tranché dans le vif juste avant le départ pour Tignes où doit débuter mardi la campagne préparatoire des Bleus et n’a de nouveau pas fait de sentiment même si le profil des exclus du jour (Landreau, Fanni, Rami, Mvila, Ben Arfa, Briand) n’a rien à voir avec celui des deux grands absents de la première liste (Vieira, Benzema).

La première victime est ainsi Mickaël Landreau, qui connaît une nouvelle désillusion, deux ans après avoir fait partie des sept bannis juste avant le début de l’Euro-2008.

Le Lillois avait pour lui l’expérience avec ses 11 sélections, un critère qui était “dans la balance”, selon les propres termes employés dimanche par Domenech. Mais le technicien français est resté fidèle à Cédric Carrasso, le 3e homme chez les gardiens depuis le Championnat d’Europe.

Valbuena sur les pas de Ribéry

Ni la saison délicate de Bordeaux (6e de L1) ni les douleurs aux adducteurs de Carrasso n’ont fait pencher la balance en faveur de Landreau. Seule consolation pour l’ex-Nantais, il échappera à l’humiliation d’un départ en catimini de Tignes en hélicoptère.

Domenech a en revanche innové avec la convocation de Mathieu Valbuena et a sans doute voulu refaire le même coup qu’en 2006 avec Franck Ribéry. Comme le joueur du Bayern Munich, le +Petit+ (1,63 m) a passé plusieurs saisons en National (de 2004 à 2006 à Libourne) avant d’exploser en Ligue 1 sous le maillot marseillais.

Valbuena (25 ans), en larmes en apprenant sa présence dans la première liste de 30 fournie par Domenech, symbolise surtout ce vent de fraîcheur que recherche le sélectionneur et qui avait fait la force de +Francky+ il y a quatre ans en Allemagne.

L’ailier marseillais revient pourtant de loin, lui qui avait vécu la première partie de saison sur le banc de touche de l’OM avant d’être réhabilité cet hiver par l’entraîneur Didier Deschamps.

Plan caché?

Valbuena jouera donc le rôle du joker aux dépens de son coéquipier Hatem Ben Arfa, éternel grand espoir du football français (23 ans, 7 sélections) mais dont l’inconstance lui coûte cher au moment crucial. Sa belle prestation avec l’OM, samedi contre Grenoble (1 but), n’aura donc pas pesée et Ben Arfa rejoint Benzema et Nasri, autres joueurs de la fameuse génération 1987 à rester à quai.

Le sélectionneur avait promis de “chasser les ego à coups de fusils”, il a tenu parole en écartant ces trois +fortes têtes+.

L’architecture de la liste donne également des indications sur les intentions de Domenech en défense, un secteur qui est suspendu à l’état du mollet gauche de Gallas (32 ans, 78 sélections). Si le joueur d’Arsenal, qui a débuté samedi un programme individualisé à Tignes sous la direction du préparateur physique des Bleus Robert Duverne, est jugé apte, Planus a de fortes chances d’être le +24e homme+, ce qui ferait au final le bonheur de Valbuena.

Le patron des Bleus pourrait alors actionner son plan caché et faire de Toulalan son N.3 en défense centrale. “Raymond Domenech ne m’en a pas parlé, mais il a été le premier à sentir que j’avais le profil”, a déclaré le milieu lyonnais dimanche.

Le sélectionneur s’est donné jusqu’au départ pour la Tunisie et le début du deuxième stage préparatoire (27-30 mai) pour passer de 24 à 23 joueurs. Le premier match amical contre le Costa Rica, le 26 mai à Lens, sera à cet égard décisif.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related