Subscribe

Raymond Domenech: “On est en préparation du Mondial, pas en récupération”

“On est en préparation du Mondial, pas en récupération”, a assuré lundi Raymond Domenech, qui n’a pas l’intention de ménager beaucoup de joueurs pour les matches amicaux contre le Nigeria à Saint-Etienne mardi et contre la Turquie vendredi à Lyon.

 

Etes vous impatient de revoir Vieira sur un terrain?

Impatient? Non, +Pat+ fait partie de l’équipe, quand il a été absent, c’est qu’il a été blessé, là il a l’occasion de rejouer, avec deux amicaux, je suis content qu’il soit revenu. Pour l’équipe de France, c’est bien. J’espère qu’il sera à son niveau. Je vais vous faire une confidence: j’ai prévu de le faire jouer le premier match (contre le Nigeria mardi à Saint-Etienne).

 

Quelle est l’idée de l’équipe pour ces deux amicaux?

L’idée, c’est un mixte, que les joueurs aient du temps de jeu, certains plus que d’autres, trouver une équipe avec une ossature.

 

Et pour le gardien?

Le premier match, on commence comme prévu, le deuxième on a le temps de voir. J’ai des idées sur ce que je veux faire, mais je ne sais pas ce qui va se passer pendant le match.

 

Allez-vous tenir compte de la fatigue?

Non. On a cette chance de faire des matches amicaux, d’autres sélections jouent des matches qualificatifs ou la Coupe des confédérations, où je vais d’ailleurs aller faire un tour. On est en préparation du Mondial, pas en récupération. Il faut rappeler à tout le monde que dans un an, il y a la Coupe du monde. Il faut remettre tout le monde dans cette situation. Il y aura les éliminatoires en août, septembre, octobre, et puis la Coupe du monde est dans un an. C’est bien de le rappeler aux joueurs.

 

La dernière fois, en province, à Marseille, vous vous étiez fait siffler…

Contre l’Argentine, car on avait perdu 2-0… Ce match, c’était pour préparer les matches contre la Lituanie (gagnés par la France), alors il n’y a pas de problème. Ce qui compte, c’est de trouver les joueurs qui montrent quelque chose. Le résultat dépend d’un peu de réussite ou pas, ça compte, mais le résultat (des amicaux), ce n’est pas le plus important.

 

Anelka a dit que les amicaux ne servaient à rien…

Il a redit autre chose derrière, il a dit +ce sont des matches de l’équipe de France+. C’est l’état d’esprit des joueurs présents ici: ça reste des matches internationaux.

 

Escudé revient, ça fait longtemps que vous vouliez le voir…

A chaque fois qu’il était convoqué, il y avait un souci (blessure). Mais, là, son entraîneur à Séville ne l’a pas fait jouer en Espagne (dimanche). C’est important de voir des joueurs qui jouent au haut niveau, c’est quelqu’un qui peut jouer côté gauche, dans l’axe. Là, c’est mieux de le voir en bon état, c’est mieux comme ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related