Subscribe

Recherche docteur parlant Français désespérément

À l’initiative d’un médecin américain, plusieurs étudiants apprennent chaque année le vocabulaire médical français à l’université Emory d’Atlanta. Un enseignement qui leur permet ensuite de pratiquer dans tous les pays francophones et notamment en Haïti.

Le docteur Anthony Gal aurait bien aimé exercer en France. Après un passage à Caen, il souhaitait poursuivre sa carrière en France mais son manque de vocabulaire médical francais l’en a empêché. De retour aux Etats-Unis, celui dont les parents, hongrois, ont longtemps vécu en France, décide de créer un cours de médecine française. “Il n’y a aucune école aux États-Unis qui prévoit un enseignement en Français. D’un autre coté, certaines cliniques en Californie demandent aux étudiants d’être bilingue en espagnol”, confit-il.

Depuis 2008, le médecin Anthony Gal a donc ouvert à Emory University Hopital, un cursus de trois mois de cours de médecine en Français, à raison de deux heures par semaine. “Le but est qu’à travers l’apprentissage du vocabulaire médical français, les étudiants soient capable de traiter un patient francophone qui viendrait dans leur cabinet”. Anthony Gal a créé lui-même les cours, s’appuyant sur des podcasts de RFI et l’émission de télévision de France 5 Bonjour docteur. “Il n’y a aucune documentation qui existe. Aux États-Unis, on peut étudier la poésie ou la littérature française mais pas la médecine. Deux de mes anciens étudiants ont pu se servir de ces cours lorsqu’ils sont partis au Mali et en Haïti. Un de mes étudiants actuels a d’ailleurs lui aussi prévu de partir en Haïti”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related