Subscribe

Réforme de santé : Obama maintient la pression

Le représentant démocrate américain de gauche, Dennis Kucinich, a annoncé mercredi qu’il allait voter “en faveur” du projet de loi de réforme de l’assurance maladie, après avoir reçu la visite du président Barack Obama dans sa circonscription lundi.

M. Kucinich qui représente une circonscription de l’Ohio (nord-est), a annoncé qu’il voterait pour le projet de loi tel qu’adopté par le Sénat en décembre, malgré son désaccord sur le contenu du plan. “Après des discussions consciencieuses avec le président Obama, la présidente de la Chambre des représentants (Nancy) Pelosi, ma femme Elizabeth et des amis proches, j’ai décidé de voter en faveur du projet de loi”, a déclaré M. Kucinich lors d’une conférence de presse. “J’ai eu quatre entretiens séparés avec le président”, a-t-il dit. “Lorsque le président des Etats-Unis veut avoir une conversation avec vous, il faut le prendre au sérieux”, a ajouté M. Kucinich, en précisant que M. Obama ne l’avait pas fait changer d’avis sur ce que le projet de loi devrait être.

 

“Ce n’est pas le projet de loi que je voulais soutenir”, a-t-il dit, avant d’ajouter: “je maintiens que le projet de loi est imparfait”. Mais, a-t-il ajouté, “j’ai décidé de le soutenir dans l’espoir que nous puissions évoluer vers une approche plus complète, une fois que ce projet de loi sera adopté”.
M. Kucinich aurait notamment préféré voir dans le plan de réforme du système de santé, destiné à fournir une couverture maladie à au moins 31 millions d’Américains qui n’en ont pas, un système d’assurance maladie géré par l’Etat fédéral.
Cette disposition, surnommée “option publique”, figurait dans le projet de loi adopté par la Chambre des représentants en novembre, mais pas dans le texte du Sénat.

 

La Chambre des représentants pourrait adopter d’ici à la fin de la semaine le projet de loi adopté au Sénat le 24 décembre. Le président promulguera ensuite la loi. Puis, un ensemble de “corrections” pour rendre le texte plus conforme aux exigences des représentants, sera adopté par les deux chambres.

Related