Subscribe

Remariage à l’américaine, suite

C’est avec trois jours de festivités, dans la pure tradition marocaine, pays dont le futur marié est originaire, que Cécilia Ciganer-Albéniz ex-Sarkozy et Richard Attias, président de Publicis à New York, vont célébrer leur union.

« Un vrai mariage d’amour », c’est ainsi que des amis proches qualifient l’événement qui bien sûr n’échappe pas aux feux croisés des media et des paparazzi. Les « fuites » vont bon train. Il y a d’abord eu celle alimentée par le service de presse de Versace annonçant que les mariés seraient habillés par la maison de couture italienne. Cécilia aurait annulé sa commande. Quelle robe portera-t-elle ? Le suspens devrait durer encore quelques heures. De toutes façons ce n’est pas une seule robe que Cécilia devrait porter mais plusieurs. À la boutique new-yorkaise de Catherine Malandrino, une des designers favorites de Cécilia, on confirme que la future mariée est repartie avec six robes. De quoi assurer pendant les trois jours !

Autre fuite, la liste de mariage déposée au Bon Marché à Paris. Des cadeaux très BCBG, petites cuillers en argent et parure de lit Frette. Enfin le programme. Au fil des heures depuis quelques jours, il s’est affiné. On sait désormais qu’après un dîner sans doute marocain vendredi soir dans la maison de Richard Attias dans le Connecticut, où la plupart des invités venus de France seront acheminés de Manhattan par transport privé, sont aussi prévus une soirée au Rockefeller Center et une soirée sur Broadway avec la location du théâtre où se joue Mama Mia avec les chansons du groupe Abba le dimanche !

Qui viendra ? Qui ne viendra pas ? À chacun son camp. Ainsi le consul de France à New York, François Delattre, a-t-il décliné l’invitation. On ne sait pas si Rachida Dati – « meilleure amie de Cécilia » mais aussi ministre du gouvernement Sarkozy sera de la fête. En tous cas Paris-Match aurait renoncé à la couverture de l’événement, peut-être au profit de Point de vue dont la rédactrice en chef Colombe Pringel a suivi avec intérêt depuis le début les péripéties de l’ancien couple présidentiel.

Et le voyage de noces ? Pour l’instant aucune fuite de ce côté là. Mais des bruits courent pour l’avenir: les nouveaux mariés pourraient choisir de ne pas habiter aux États-Unis. Ils n’auront alors été que le temps d’une fête les « Rich and Famous » de New York.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related