Subscribe

Retour à la normale du trafic aérien attendu jeudi en Europe

Le trafic aérien en Europe devrait revenir à la normale d’ici jeudi si les émissions du volcan islandais ne gagnent pas à nouveau en intensité, a indiqué lundi le responsable de l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol.

Par rapport à la situation enregistrée lundi, où 30% seulement des vols habituels dans l’Union européenne ont pu être effectués, “on peut s’attendre à ce que 10 à 15% en plus s’y ajoutent durant la journée de demain (mardi) et encore 10 à 15% le jour suivant”, a déclaré le directeur d’Eurocontrol, Bo Redeborn, lors d’une conférence de presse. “Et si les choses continuent comme elles sont actuellement et que le volcan cesse d’émettre des cendres vers l’Europe, nous serons probablement de retour à la normale d’ici jeudi”, a-t-il ajouté.

Il s’exprimait après une réunion des ministres européens des Transports qui ont décidé de reprendre progressivement à partir de mardi matin 06H00 GMT le trafic aérien en limitant fortement la zone actuelle d’interdiction de vol.

Concrètement, il s’agira d’une zone, appelée encore à être précisément définie, où la concentration des cendres est la plus forte. Sa délimitation “sera basée sur des images satellitaires et correspondra aux endroits où nous savons que la concentration (des particules) est élevée”, a dit M. Redeborn.

Il a précisé qu’elle serait limitée à environ “un tiers” de la zone sur laquelle le nuage de cendres émis par le volcan islandais s’est jusqu’ici répandu en Europe, et qui elle-même représente “la moitié de l’espace aérien européen” dans son ensemble. Cette zone d’interdiction de trafic sera aménagée à intervalles réguliers en fonction des données fournies par les vulcanologues sur les rejets de particules dans le ciel européen.

Au-delà de ce périmètre, dans les zones faiblement contaminées par les cendres, les gouvernements européens seront habilités à autoriser les vols aériens mais avec des précautions et en se basant sur les données scientifiques et sous le contrôle des autorités nationales de l’aviation civile. Enfin, une troisième et dernière zone, où le nuage ne s’est pas répandu, aucune restriction ne sera maintenue même à titre de précaution.

On en saura plus sur la situation française à partir de 23h lundi. Le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a demandé “à tous ceux qui en ont la capacité de ne pas prendre l’avion dans un sens ou dans l’autre, à tous ceux qui peuvent différer leur retour d’accepter de le différer et de permettre à ceux qui sont dans une situation désespérante de pouvoir embarquer”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, confirmant la réouverture à partir de lundi soir de l’aéroport de Lyon, “dans des conditions de sécurité particulières”.

Toutes les compagnies aériennes françaises “ont accepté de maintenir la validité des titres de transport si le passager accepte de différer leur utilisation”, a-t-il précisé. Les horaires des vols commerciaux circulant à partir de mardi seront publiés à 23H00 lundi sur les sites internet des compagnies, a dit le ministre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related