Subscribe

Révolution à Detroit: General Motors va vendre Hummer

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mardi, au lendemain de son dépôt de bilan, avoir signé un protocole d’accord avec un acquéreur non précisé pour vendre sa marque Hummer, spécialisée dans les très gros 4×4, avant la fin du troisième trimestre.

Cette vente, soumise à l’approbation préalable du juge des faillite et des autorités de régulation, devrait s’effectuer dans des conditions permettant de préserver plus de 3.000 emplois aux Etats-Unis, parmi les ouvriers, ingénieurs et concessionnaires de la marque, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Selon les termes de la transaction proposée, les usines de GM continueront de produire les véhicules Hummer durant une période déterminée. En revanche, le protocole d’accord prévoit que l’identité de l’acquéreur et le montant de l’opération ne soient pas dévoilés pour l’instant.

D’après des informations du Wall Street Journal publiées lundi, GM a reçu pour le rachat de la marque des offres autour de 500 millions de dollars.

“Pour GM, cette cession s’inscrit dans l’accélération de nos efforts pour transformer GM en un constructeur plus concentré et plus compétitif”, a commenté Troy Clarke, président de GM pour l’Amérique du Nord, cité dans le communiqué.

L’ancien numéro un mondial du secteur a déposé son bilan lundi devant un tribunal des faillites de New York, qui doit désormais superviser son redressement judiciaire.

Il avait promis fin avril une décision d’ici à la fin de l’année pour Hummer, ainsi que pour ses marques Saab et Saturn, dont il cherche également à se séparer, et annoncé alors la disparition de Pontiac.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related