Subscribe

Richard Gasquet enfin au rendez-vous des quarts de finale de l’US Open

Richard Gasquet est venu à bout du Canadien Milos Raonic après un combat haletant et incertain, en cinq sets et presque cinq heures, pour s’offrir au courage et à l’usure un quart de finale à l’US Open face à David Ferrer.

Le numéro 2 français, 9e mondial, a sauvé une balle de match dans le tie-break du quatrième set et a pu trouver les ressources physiques et mentales pour s’imposer 6-7 (4/7), 7-6 (7/4), 2-6, 7-6 (11/9), 7-5 en 4h40 face au 11e mondial. Raonic a certes marqué plus de points (207 à 195) et frappé plus de coups gagnants (102, dont 39 aces, contre 45) mais Gasquet a été le plus propre (36 fautes directes contre 80 au Canadien, dont 11 doubles fautes) et a surtout été le plus frais physiquement lors d’un “énorme cinquième set”. “C’était un match fabuleux, un vrai match de Grand Chelem, a réagi le Biterrois de 27 ans. Un gros combat avec beaucoup d’échanges, très dur physiquement, comme à Roland-Garros (en 8e de finale contre le Suisse Stanislas Wawrinka, ndlr). Je me suis battu jusqu’au bout. J’ai bien couru et bien tenu le coup. Je suis vraiment content d’être fatigué avec une victoire.”

Pour une place dans le dernier carré, le Français retrouvera mercredi en la personne de Ferrer (N.4) l’une de ses pires bêtes noires (8 défaites-1 victoire). L’Espagnol a en outre dépensé beaucoup moins d’énergie que lui pour disposer du Serbe Janko Tipsarevic (N.18) en quatre sets. En atteignant les quarts de finales de l’US Open pour la première fois, Gasquet a tordu le cou – au moins pour un temps – à sa malédiction en Grand Chelem. Depuis son seul autre quart de finale, en 2007 à Wimbledon, il en était en effet à onze défaites d’affilée au stade des 8e de finale dans les quatre tournois majeurs. Ce n’est d’ailleurs que sa deuxième victoire en 17 apparitions à ce niveau.

“Cela aurait été très dur de le perdre”

“Au cinquième set, j’ai vraiment pensé à Roland-Garros, a-t-il avoué. Je me suis dit : tu ne vas pas perdre deux fois de suite en 8e de finale en cinq sets, ça serait quand même terrible. Cela fait du bien de gagner ce match parce que ça aurait été très, très dur de le perdre”. Raonic a servi pour le premier set à 5-4 mais a laissé passer une balle de set. Il s’est toutefois rattrapé au tie break, empochant la manche après déjà une heure de jeu. Revenu sur sa chaise, Gasquet, passablement énervé, a changé de chaussettes et balancé la paire usée au milieu du court !

Contraint de sauver deux balles de break d’entrée de deuxième set, Gasquet s’est réglé au fil des jeux et a tenu sa mise en jeu. Au jeu décisif, il a profité de deux fautes adverses en coup droit pour revenir à une manche partout. Mais il s’est vite retrouvé mené 5-1 par un Raonic subitement déchaîné, qui a pris le troisième set en 29 petites minutes grâce à 15 coups gagnants pour seulement 4 fautes directes.

Dans la quatrième manche, les deux joueurs se sont détachés tour à tour, pour mieux céder leur avance, et un tie-break s’est à nouveau imposé.Gasquet a laissé filer deux balles de set et s’est trouvé à 7/8 face à une balle de match, sur laquelle il a poussé le Canadien à l’erreur sur un passing en montant au filet. D’un coup droit dans le filet, Raonic a maintenu Gasquet en vie en lui offrant de jouer un set décisif, le plus fou, entre deux champions fatigués. Gasquet a d’abord cru avoir fait l’essentiel en prenant le service adverse au troisième jeu, mais il a concédé cette avance. Devant un Raonic bien moins fringant au service et obligé de sauver des balles de break à la pelle, le Biterrois a trouvé la faille sur un break blanc pour servir pour le match à 6-5. Et il n’a pas laissé passer sa chance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related