Subscribe

Roland-Garros : Federer trace sa route entre les gouttes

Roger Federer, malgré une mise en route poussive, s’est qualifié sans trop de frayeurs pour le troisième tour de Roland-Garros en battant le Colombien Alejandro Falla en trois sets mercredi, lors d’une journée grandement perturbée par la pluie.

Ancien demi-finaliste juniors à Roland-Garros, Falla, un gaucher comme Nadal mais beaucoup plus loin au classement mondial (70e), a servi pour le gain de la première manche à 6-5 mais n’a pas réussi à menacer plus loin le N.1 mondial.

“Un joueur comme Falla a besoin de ce premier set pour avoir une chance de gagner le match. Et il a fait un très bon premier set où j’ai peut-être fait quelques erreurs de trop mais d’abord parce qu’il m’a poussé. Je connaissais le danger, c’est devenu très serré au premier set, où j’étais sûrement un peu chanceux”, a commenté Federer, qui ensuite déroulé 7-6 (7/4), 6-2, 6-4 en deux heures pile, dans un match interrompu deux fois par la pluie.

Après deux tours, le Suisse n’a toujours pas perdu de set et connaît un début de tournoi nettement plus serein que l’année dernière où, avant d’aller chercher le titre, il avait beaucoup souffert.

“J’avais été mené 5-1 au troisième set lors de mon deuxième tour” (7-6, 5-7, 7-6, 6-2 face à Jose Acasuso), s’est rappelé Federer. “Honnêtement je suis très content de mon jeu, je me sens bien”, a-t-il ajouté.

Il rencontrera au troisième tour le Belge Olivier Rochus, qu’il a battu sept fois en sept rencontres, ou le qualifié allemand Julian Reister dont il n’a encore “jamais entendu parler”.

Battu par Federer en finale l’an dernier, Robin Soderling avance lui à un rythme supersonique. Après le Français Laurent Recouderc, battu 6-0, 6-2, 6-3 en 01h33 au premier tour, c’est l’Américain Taylor Dent qui est passé à la moulinette en s’inclinant 6-0, 6-1, 6-1 en 01h11 face à l’implacable Suédois.

“En Grand Chelem, on ne s’attend évidemment pas que ça aille aussi vite. C’est bien, je n’ai pas eu besoin de courir pendant des heures lors de mes deux premiers matches, je suis frais”, a commenté Soderling qui rencontrera au prochain tour l’Espagnol Albert Montanes, tête de série N.29, qui n’a lui-même pas fait dans la dentelle pour écarter l’Allemand Tobias Kamke 6-3, 6-2, 6-1.

Succédant à Soderling sur le court Suzanne-Lenglen mercredi, le Français Jo-Wilfried Tsonga a mis lui 01h19 pour venir à bout de son compatriote Josselin Ouanna (6-0, 6-1, 6-4).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related