Subscribe

Saër Sène, le footballeur français de Boston fait des étincelles

A 26 ans, l’attaquant français Saër Sène exprime tout son potentiel au plus haut niveau du football nord-américain. Recruté par le club du New England Revolution en février, l’ancien joueur du Bayern Munich fait le bonheur de l’équipe de la banlieue de Boston depuis le début de la saison.

“J’avais plusieurs propositions en main l’hiver dernier, mais mon choix s’est rapidement porté sur la Major League Soccer”, sourit Saër Sène. Le choix est rarissime, surtout pour un joueur de 26 ans. Habituellement perçu comme l’eldorado des footballeurs européens en fin de carrière, le championnat nord-américain n’attire quasiment jamais de jeunes talents venus du vieux continent.

Mais le jeune avant-centre n’en a que faire. “Beaucoup de gens ont été surpris par mon choix, mais je l’assume complètement”, souligne le numéro 39 de l’équipe de Nouvelle-Angleterre. “J’étais en fin de contrat avec le Bayern de Munich et je voulais vivre un nouveau challenge, une nouvelle expérience qui pouvait me permettre de me montrer, de jouer mais surtout de reprendre du plaisir sur un terrain de football”, précise le joueur à la crête platine.

Même son de cloche du côté de l’entraîneur du Revolution, l’Américain Jay Heaps. “Dès qu’on a su que l’on pouvait le recruter, nous avons sauté sur l’occasion. C’est un très bon jeune joueur qui a envie de relancer sa carrière. Nous ne pouvions pas passer à côté d’une telle opportunité”, ajoute le technicien.

Jusqu’à présent, l’aventure américaine de Saër Sène est une parfaite réussite. Auteur de sept buts et de deux passes décisives en onze journées de championnat, le buteur parisien a rapidement pris ses marques sur le front de l’attaque des “Revs”. “Je suis plutôt content de mon début de saison. Mais je sais que je peux faire encore mieux, beaucoup mieux que ce que j’ai montré jusqu’à présent”, souligne le goleador.

Attiré par la vie américaine

Au-delà de l’aspect sportif, Saër Sène apprécie également l’expérience humaine. “J’éprouve une certaine admiration pour les Etats-Unis depuis mon plus jeune âge”, précise le joueur français. “Comme une grande partie de la jeunesse française, j’ai toujours été attiré par ce pays”. Amateur de musique et de cultures urbaines, l’attaquant se sent comme un poisson dans l’eau sur sa nouvelle terre d’adoption. “C’est ici que tout se passe, il y a une telle créativité ambiante dans ce pays, c’est génial pour un jeune comme moi”, sourit l’attaquant gaucher.

Venu pour relancer sa carrière et vivre une nouvelle expérience, Sène ne se projette pas pour l’instant sur le moyen terme. “J’essaye de profiter pleinement de l’expérience ici et je ne pense pas encore à mon avenir”, précise le fils de l’ancien capitaine du Paris Saint-Germain, Oumar Sène. “Depuis ma grave blessure au genou il y a deux saisons, j’ai plutôt tendance à relativiser les choses”, souligne-t-il.

Passé de la pression quotidienne d’un très grand club européen à l’atmosphère relativement calme qui entoure les footballeurs de la Major League Soccer, l’avant-centre d’origine sénégalaise apprend peu à peu à profiter de l’instant présent, sans trop se soucier du lendemain. “Aujourd’hui, je ne pense qu’à vivre de ma passion sans me prendre la tête”, conclut-il, tout sourire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related