Subscribe

Sarkozy ne veut pas de l’anonymat dans les parrainages

Le président Nicolas Sarkozy a estimé mardi que “l’anonymat n’avait pas sa place” dans les parrainages des élus pour les candidats à la présidentielle, selon plusieurs participants au petit-déjeuner de la majorité à l’Elysée.

“L’anonymat n’a pas sa place”, a-t-il déclaré, selon ces participants, alors que la candidate du Front national à la présidentielle, Marine Le Pen, qui a du mal à récolter les 500 signatures d’élus nécessaires pour concourir, réclame que les parrainages soient rendus anonymes. Le Conseil d’Etat a accepté la semaine dernière de transmettre au Conseil constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par le FN. Les Sages statueront avant le 22 février, l’audience publique au cours de laquelle le FN défendra sa position étant fixée au 16 février.

L’entourage du chef de l’Etat a assuré que la déclaration de Nicolas Sarkozy n’avait rien de “nouveau”. “Il est contre l’anonymat, il l’a déjà dit, le Premier ministre est sur la même ligne, sa position a toujours été la même”, a-t-on indiqué à l’Elysée.

Le numéro deux du FN, Louis Aliot, a réagi mardi après-midi en dénonçant le fait que “le président de la République intervienne dans l’instance constitutionnelle en cours au mépris de sa fonction d’arbitre et de garant”. “Au-delà de l’immixtion du chef de l’Etat dans ce débat et cette instance constitutionnelle, le président de la République méconnaît la loi de 1962 qui, à l’origine, organisait l’anonymat des parrainages”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le directeur stratégique de campagne de Mme Le Pen, Florian Philippot, a jugé lui aussi, dans un communiqué distinct, que M. Sarkozy était “sorti de son rôle en violant l’indépendance du pouvoir judiciaire représenté par le Conseil constitutionnel”. “Aurait-il hier soir appris un mot allemand auprès d’Angela Merkel: diktat?”, a-t-il ironisé en allusion à l’intervention télévisée conjointe, la veille, du président et de la chancelière allemande Angela Merkel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related