Subscribe

Ski alpin: saison terminée pour Jean-Baptiste Grange

Jean-Baptiste Grange, vainqueur de la Coupe du monde de slalom 2009, sera, côté français, le grand absent des jeux Olympiques d’hiver en février à Vancouver, après avoir été contraint de mettre un terme à sa saison mardi en raison d’une rupture du ligament croisé au genou droit.

Le Savoyard de 25 ans représentait la plus sérieuse chance de médaille française en ski alpin aux JO, au vu de son palmarès qui comporte treize podiums dont six victoires en Coupe du monde, le globe de cristal du slalom, et une médaille de bronze aux Championnats du monde 2007. Et l’équipe de France masculine de ski alpin aura l’air bien décimée, dès l’étape de Coupe du monde à Val d’Isère, de vendredi à dimanche.

C’est dimanche dernier, lors de la première manche du géant à Beaver Creek au Colorado, que le skieur s’est blessé. “Il a ressenti un craquement lors de la cinquième porte et par précaution, n’avait pas pris le départ de la seconde manche”, a raconté son entraîneur, David Chastan.

Dès le soir, il avait passé une IRM (Imagerie par résonance magnétique) à Vail, qui ne laissait guère place au doute. De retour des Etats-Unis, il a passé une visite mardi chez le Pr Chambat à Lyon, qui a confirmé la rupture du ligament croisé.

Fanara et Dalcin aussi

“Il a choisi dès le départ de se faire opérer, alors que certains préfèrent attendre et faire de la rééducation pour se remuscler le genou”, a expliqué Annick Grange, sa maman qui l’a eu au téléphone. Selon elle, l’intervention aura lieu le 4 janvier.

“Dimanche, il a accusé le coup, mais peu après, on l’a trouvé hyperpositif comme d’habitude. Il préfère pouvoir ainsi reskier en fin de saison, et se projeter déjà dans la prochaine”, a ajouté Mme Grange, qui fut elle aussi skieuse de haut niveau.

Depuis dimanche soir, “il ne rêvait pas”, a confirmé son entraîneur. Il en était de même pour Thomas Fanara, l’un des meilleurs géantistes français, qui a fait une spectaculaire sortie de piste lors de la seconde manche dimanche.

Le Haut-Savoyard, qui figure régulièrement dans le top 10, souffre lui aussi d’une rupture du ligament croisé au genou gauche, et repassera sur la table d’opération, deux ans après avoir subi la même chirurgie au même genou.

“On prend cela sans paniquer, mais c’est une grande malchance, déplore David Chastan, qui est patron du groupe technique. On perd deux éléments importants pour l’équipe de France dont le leader du groupe. Il (Jean-Baptiste Grange) était en bonne forme comme l’a prouvé son début de saison, notamment son podium à Levi” (Finlande).

Avant même le début des courses, l’équipe de France perdait vendredi son doyen du groupe vitesse, le descendeur Pierre-Emmanuel Dalcin, très sérieusement blessé aux deux genoux à la suite d’une lourde chute à l’entraînement.

Avec trois skieurs mis hors jeu en une seule étape, le long week-end dans le Colorado a coûté très cher à l’équipe de France masculine. Il lui reste à veiller sur Julien Lizeroux, son double médaillé d’argent des Championnats du monde à Val d’Isère en février 2009.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related