Subscribe

Sonia Bompastor : « Je ne crois pas que Domenech soit un mauvais entraîneur »

Chaque jour et jusqu’au 11 juin, Franceamérique.com vous propose le pronostic de Français installés aux États-Unis, auxquels se joindront des personnalités du foot comme Thierry Roland et Eugène Saccomano. Aujourd’hui: Sonia Bompastor. À 29 ans, Sonia Bompastor a déjà été cinq fois championne de France avec Montpellier puis Lyon. Elle a également reçu l’Oscar de la meilleure joueuse de D1 en 2004 et en 2008. L’actuelle capitaine de l’équipe de France de football féminin joue aussi depuis avril 2009 avec les Washington Freedom.

La France va-t-elle être championne du monde ?
Je dirais non ! Ça va être dur, à moins d’avoir une très bonne dynamique sur les premiers matchs. Il n’y a pas un bon environnement autour des joueurs : la mauvaise communication de Domenech, les scandales, les histoires de proxénétisme autour de Ribéry… Tout ça, ça atteint un groupe. Ils ne sont pas dans les meilleures dispositions mentales. Peut-être qu’au contraire tous ces problèmes vont rassembler les joueurs. Mais je n’y crois pas vraiment… À mon avis, ça se jouera probablement entre le Brésil, l’Espagne et l’Argentine.

Quelle équipe allez-vous soutenir ?
La France ! Dans mon équipe, il y a des Américaines, et des filles qui viennent du Japon, de la Norvège, du Canada… Alors j’espère qu’on ira plus loin dans la compétition que leurs équipes, comme ça je pourrais les chambrer ! Et je vais aussi soutenir le Portugal, parce que c’est le pays dont mes parents sont originaires. Je vais essayer de suivre la coupe à la télévision, mais si j’ai entraînement, je vais devoir enregistrer les matchs et les regarder en différé. Forcément, c’est moins excitant…

Et pour finir, pour ou contre Domenech ?
C’est vrai qu’il est agaçant et qu’il a un gros problème de communication. Mais il est là alors on n’a pas le choix, il faut le soutenir ! Je ne crois pas que ce soit un mauvais entraîneur. Il sait mener un groupe. On le critique beaucoup, mais au final ce n’est pas lui qui est sur le terrain. Je pense que ce n’est pas facile de diriger l’équipe de France, où il y a quand même de très gros ego.

Demain : Le pronostic de Stéphane Delbecque, co-fondateur du site Internet footbalistic.com à San Francisco.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related