Subscribe

Succession de Pierre Vimont : des noms circulent

De part et d’autre de l’Atlantique, les premiers noms des possibles successeurs de Pierre Vimont au prestigieux poste d’ambassadeur de France à Washington commencent à circuler. Très attendue, la nomination officielle du nouveau représentant de la France aux Etats-Unis devrait avoir lieu dans les semaines à venir.

Ambassadeur de France aux Etats-Unis depuis août 2007, Pierre Vimont a quitté Washington pour Bruxelles et le nouveau service européen d’action extérieure, où il assure depuis le début du mois de janvier les fonctions de secrétaire général exécutif. Extrêmement apprécié des milieux diplomatiques, auréolé d’une très bonne réputation auprès des Américains, Pierre Vimont laisse derrière lui un bilan flatteur. Outre l’importance de l’ambassade de France aux États-Unis, plus grande représentation diplomatique française dans le monde, cet héritage explique l’attention qui règne autour de cette nomination.

Dans un « confidentiel » daté du 5 janvier, le quotidien Le Figaro croit savoir que François Delattre, ambassadeur de France au Canada depuis 2008, « devrait hériter » du poste. Un choix qui paraît logique : consul général de France à New York de 2004 à 2008, ce diplomate de formation, très apprécié de ses interlocuteurs américains, connaît bien l’ambassade de France à Washington pour en avoir dirigé le service de presse pendant quatre ans. Contactés, les services de M. Delattre à Ottawa se refusent à tout commentaire.

Bruits de couloir

Si le profil de M. Delattre en fait effectivement un des favoris pour le poste, c’est un autre nom qui circule dans les milieux autorisés : celui de l’actuel ambassadeur de France au Royaume-Uni, Maurice Gourdault-Montagne. Nommé à Londres en décembre 2007, ce diplomate chevronné a déjà exercé la fonction d’ambassadeur au Japon, avant de rejoindre le cabinet du président Jacques Chirac lors de son second mandat, en tant que conseiller diplomatique.

Difficile à cette heure d’évaluer la fiabilité de ces bruits de couloir. Il s’agit de considérer avec précaution ces pronostics, alors que le choix final n’est peut-être pas encore entériné à l’Elysée. Une chose est certaine : jusqu’à la nomination officielle du successeur de Pierre Vimont, laquelle devrait intervenir lors d’un prochain conseil des ministres, les rumeurs ne devraient pas faiblir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related